septembre 20, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

Thiès : L’administration des écoles Yavuz Selim ne veut pas de la fondation MAARIF et interpelle les autorités religieuses

Thiès : L’administration des écoles Yavuz Selim ne veut pas de la fondation MAARIF et interpelle les autorités religieuses

Après le putsch manqué en Turquie, le président Erdogan a brandi l’idée de la fermeture de tous les établissements du groupe BASKENT EGITIM à travers le monde. Au Sénégal, le ministre de l’Education a fait une sortie pour rendre publique la décision de l’Etat de procéder à la mise en place d’une nouvelle administration turque en lieu et place de celle qui jusque-là gérait ces écoles. Mais l’ancienne administration n’entend pas se laisser faire et a parlé à la presse.


M. Mamadou COULIBALY, directeur des études du collège et du lycée du printemps Yavuz Selim de Thiès, est le porte-parole : « Le ministre de l’Education a fait part de la décision de l’Etat Sénégalais de transférer la gestion de toutes les Ecoles Yavuz Sélim à la fondation de MAARIF, crée par Recip Tayyip Erdogan et dont le passage en Guinée et dans d’autres pays africains est catastrophique. Le même constat est fait également avec toutes les universités du mouvement Gulen en territoire turc versées à cette fondation. Les étudiants sénégalais qui y sont encore ne cessent de nous faire part de leurs inquiétudes du fait de la faiblesse du niveau des enseignants qui leur sont affectés. Nous voulons que les autorités religieuses, coutumières et administratives sachent la gravité des choses. Ainsi que les menaces qui pèsent sur la stabilité de nos élèves, du corps enseignant et de cette école d’Excellence que nous avons bâtie 20 ans durant, pour la hisser au rang des écoles de référence ».
M. COULIBALY et ses collègues soutiennent que d’autres plans d’action seront mis en branle pour que Yavuz Selim ne s’effondre pas.

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage