BBY THIES

THIES – Moussa Dieng, victime d’un accident de la circulation, est arrêté à l’hôpital

THIES – Moussa Dieng, victime d’un accident de la circulation, est arrêté à l’hôpital

[template id= »821″]

Activement recherché par la police de Tivaoune, sur instruction du parquet de Thiès, pour outrage à agent, le dealer Moussa Dieng est tombé le 22 novembre dernier. A la suite d’un accident de la circulation dont il a été victime à Tivaoune, les limiers venus constater les faits, ont découvert à bord de sa moto, un stock de chanvre indien. Après rétablissement, il a été arrêté à l’hôpital, puis déféré hier au parquet de Thiès.

Les habitués de la station d’essence à l’enseigne «Edk» de Tivaoune sur la route nationale n°2, ont assisté le 22 novembre dernier, à un violent accident de la circulation, suivie d’une scène insolite qui occupe encore le centre des débats. Pour ce qui est de l’accident de la circulation, il est survenu aux environs de 14h 30mn aux abords de ladite station. Il s’agit d’une collision entre un véhicule particulier et une moto. Le véhicule qui venait de la station, a heurté la moto, qui roulait en sens inverse. Le choc a été violent. Le conducteur de la moto, plus exposé, s’est retrouvé avec plusieurs blessures béantes sur la tête, aux joues, à la cheville gauche… Sérieusement atteint, il a perdu connaissance. Les sapeurs-pompiers de Tivaoune, ainsi que les limiers, avisés, se sont rendus sur la scène de l’accident. Les uns pour une évacuation d’urgence, les autres pour un constat d’usage. Jusque-là, rien d’extraordinaire et la foule de curieux qui avait envahi les lieux, a assisté  à une scène classique en matière d’accident de la circulation.

Un sac contenant 1Kg de chanvre a été découvert à bord de la moto

Seulement, c’est alors que les hommes du commissaire Niasse s’affairaient aux constats d’usage, qu’ils ont découvert à bord de la moto de la victime, encore au sol, un sac contenant un stock de chanvre indien, qui va afficher à la pesée un poids d’1 Kg. La drogue est de suite consignée pour mise sous scellés. Au terme du constat, les limiers ont saisi les sapeurs-pompiers d’une réquisition pour acheminer la victime, inconsciente, aux urgences de l’hôpital de la ville. Le commissaire Niasse, avisé, a réquisitionné une équipe d’enquêteurs, envoyés au chevet de la victime, désormais placée sous haute surveillance. Par ailleurs, une enquête est aussitôt ouverte et les recoupements effectués ont permis d’identifier la victime sous le nom de Moussa Dieng. Il faisait l’objet d’un avis de recherche lancé par le parquet de Thiès, pour outrage à agent. Pour rappel, il avait dans une radio de la place, accusé un élément du commissariat urbain de Tivaoune de tentative d’extorsion de fonds. Des allégations qu’il n’a pas pu prouver jusque-là. Analysant la gravité d’une telle accusation, le parquet de Thiès s’était autosaisi via un soit transmis adressé aux limiers de Tivaoune aux fins d’interpeller le bonhomme pour éclairer la lanterne de la justice sur cette affaire.

Alors qu’il est recherché par la police, Moussa Dieng va être victime d’un coup du sort qui va accélérer sa chute. Le 22 novembre dernier, il est victime de cet accident de la circulation. Placé en observation à l’hôpital de Tivaoune, Moussa Dieng reçoit un bon traitement des blouses blanches, qui lui ont permis de retrouver ses esprits et l’usage de ses membres. Ainsi, les médecins lui ont validé le 24 novembre dernier, son ticket de sortie. Seulement, c’est sous bonne escorte policière qu’il a quitté l’hôpital pour le commissariat de police. Là, mis devant les faits, le bonhomme, jardinier de son état, a surpris son monde. D’abord, il réfute être le propriétaire de la drogue. Ensuite, il soutient mordicus n’avoir pas été victime d’un accident de la circulation, malgré les dommages corporels encore visibles. Les hommes du commissaire Niasse ont été amenés à citer comme témoins, les éléments des sapeurs-pompiers qui avaient procédé à son évacuation. Mieux, la poursuite des investigations a permis de savoir que le jour de l’accident, il revenait de Thiès où il s’était approvisionné (1 Kg chanvre) et que c’est sur le chemin du retour, à l’entrée de Tivaoune, qu’il a été victime de l’accident en question. Les limiers, qui ont également consulté les archives, ont réalisé que leur hôte a fait l’objet de plusieurs condamnations pour des faits similaires et qu’il a recouvré la liberté il y a environ un an. Moussa Dieng réside depuis hier à la prison centrale de Thiès, après un détour au parquet local.

 

 

SOURCE L’OBS

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…