BBY THIES

THIES-OUEST : L’implantation d’une antenne-relais de téléphonie mobile, objet de discorde

THIES-OUEST :  L’implantation d’une antenne-relais de téléphonie mobile, objet de discorde

Les populations du quartier Grand Standing de Thiès ont manifesté ce lundi, contre la société nationale de télécommunication qui veut implanter une antenne-relais de téléphonie mobile ou (station de base) et un émetteur-récepteur de signaux radioélectriques pour la communication mobile dans leur quartier.

Les populations de la commune de Thiès-Ouest, précisément ceux de Grand Standing, ont vivement opposé leur veto quant à l’implantation de ce projet. Selon elles « la société ne respecte pas les normes surtout que le site choisi est une parcelle à usage d’habitation qui jouxte un établissement d’enseignement arabe. Nous avons alerté les autorités locales qui sont venues nous accompagner dans la lutte. Mais, bizarrement, les éléments de la gendarmerie sont venus procéder à des arrestations ». Pour sa part, le maire de la commune de Thiès-Ouest, Alioune Sow, a manifesté son mécontentement face aux sociétés de téléphonie mobile qui ont implanté leurs antennes dans le périmètre communal sans respecter les cahiers de charges.

« Nous fustigeons ces pratiques qui vont à l’encontre notre volonté. Face aux arrestations qui reposent sur de fausses informations, j’ai pris langue avec le commandant de la gendarmerie qui m’a assuré que les choses rentreront en règle très bientôt », ajoute Alioune Sow qui n’a pas manqué de fustiger le comportement de cette société « qui tient à s’établir ici, au grand danger des populations ». Selon lui, il est temps de dire à la Sonatel d’arrêter ses « forcings » et de se conformer à la règlementation en vigueur. Pour rappel la parcelle qui doit abriter l’infrastructure n’est pas à usage commercial mais c’est une parcelle à usage habitation.

« Et que les demandes de certificat d’urbanisme ou de permis de construire et celles de déclaration préalable de travaux doivent faire l’objet d’un dossier déposé à la mairie, pour l’obtention d’un permis de construire ou d’une décision de non-opposition à déclaration préalable ». Il ajoute que dans un délai d’un ou de deux mois qui suivent le dépôt de la demande et pendant la durée d’instruction de celle-ci (1 ou 2 mois selon les cas), le maire doit procéder à l’affichage, dans les locaux, d’un avis de dépôt de demande de permis ou de déclaration préalable. « Après instruction, la décision est prise par le maire de la commune dans laquelle se situe le terrain. Mais rien de tout cela n’a été fait par les opérateurs ».

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…