août 22, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Thiès : Transfert régional de technologie plus de 700 chèvres Rousse de Maradi « pour une expérience durable »

Thiès : Transfert régional de technologie plus de 700 chèvres Rousse de Maradi «  pour une expérience durable »

Les éleveurs des 45 départements du Sénégal ont pris pour cadre ENSA, pour la cérémonie de lancement des transferts de Technologies sous régional. Ce mardi 27 décembre dans le cadre du PPAAO/WAAPP-2A dont l’objectif de développement est d’intensifier la production, la diffusion et l’adoption de technologies améliorées dans des filières prioritaires des produits agricoles des pays participants, il a été retenu que le Fonds national de Développement agro-sylvo-pastoral (FNDASP) facilite l’organisation de voyages d’études pour introduire et diffuser des technologies éprouvées dans d’autres pays de la sous-région. Ainsi, une délégation sénégalaise composée de leaders d’organisations de la filière bétail/viande s’est rendue au Niger, pour l’identification de technologies pertinentes et éprouvées en matière d’élevage à introduire au Sénégal. Le ministre de l’elevage Aminata MBENGUE Ndiaye a présidé la cérémonie en présence du gouverneur adjoint chargé du développement Ismail Ndiaye, et les agences qui évolue dans le secteur. M. Charle Faye Directeur exécutif du FNDASP soutient « Les technologies suivantes sont retenues par les acteurs : la technique de fabrication de la viande séchée « kilichi », le broyeur fourrager pour la production de blocs multi nutritionnels densifiés et la chèvre rousse de Maradi. » Parlant des données technique il soutient : « Une formation de 47 bouchers sénégalais sur les techniques de fabrication de la viande séchée « kilichi » ;Un voyage au Niger pour l’importation de dix (10) broyeurs fourragers et trois cent cinquante (350) couples de caprins de la race de Maradi mis en quarantaine ici à l’ENSA de Thiès. Devant une forte mobilisation des éleveurs le ministre de tutelle s’est réjouit du travail qui a été abattu devant son excellence l’ambassadeur de la république du Niger elle soutient : « l’exécution des trois sous-projets dont nous procédons au lancement est la parfaite collaboration et synergie entre tous les acteurs notée à deux niveaux : d’abord la coopération sous-régionale avec un pays frère et ami comme le Niger et le partenariat public-privé avec notamment la forte implication de services techniques de l’Etat tels que la Direction de l’Elevage, l’ISRA, l’ANCAR qui ont apporté un appui notable. Toutefois, nous ne pourrons parler de réussite et de succès tant que nous ne verrons les caprins roux de Maradi essaimer dans le pays et les broyeurs fourragers se multiplier dans toutes les zones d’élevage au grand bonheur de tous les acteurs.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…