BBY THIES

TIVAOUANE : «Mankoo Dundal Gadeyel», au secours de la cité religieuse

TIVAOUANE : «Mankoo Dundal Gadeyel», au secours de la cité religieuse
Negoce

[template id= »821″]

Le village de Gadeyel fait partie de la nouvelle commune de Ngandiouf, dans le département de Tivaouane. Situé à près de 80 km de Thiès, il a été fondé par les Darmanko, originaire des Lansars de Médine. Gadeyel offre une localité profondément religieuse mais manque de tout. Les principales activités se résument à une économie de subsistance, essentiellement agropastorale.

Avec son grand magal annuel, et qui en est à sa 54ème édition, Gadeyel est une cité religieuse nichée au cœur du Cayor. L’actuel khalife, Serigne Mourtada Amar, perpétue à merveille les œuvres de ses illustres prédécesseurs. Cependant, le village manque de tout et, par conséquent, n’est pas à l’abri de la pauvreté qui constitue l’un des traits caractéristiques de la nouvelle commune de Ngandiouf dont fait partie Gadeyel.  Selon Amar Ben Amar, «par le passé, notre commune a abrité le Programme national d’infrastructures rurales (Pnir) dont les missions étaient destinées exclusivement aux zones rurales les plus pauvres du Sénégal. Une pauvreté qui se manifeste chez nous par plusieurs traits dont, entre autres, le manque de ressources, l’accès difficile à des services de santé de qualité, ainsi qu’une agriculture obsolète et très peu rentable, cause d’un exode rural massif».  Par ailleurs, ajoute notre interlocuteur, «en matière d’infrastructures, le village ne dispose que d’une case de santé et d’une école élémentaire (inaugurée en 1963). Gadeyel n’a été électrifié qu’en 2007 et son alimentation en eau n’est assurée que par un forage situé à 3 km du village. Une piste latéritique le relie au poste de santé, sans ambulance, et le personnel est insuffisant.

Des consultations médicales pour une santé de proximité
Un tableau peu reluisant pour une cité religieuse qui draine, chaque année, un monde fou qui a poussé l’Association «Mankoo Dundal Gadeyel» (créée en 2006) à vouloir changer le visage de cette localité, à travers des actions de développement, pour permettre au village de répondre à sa vocation de cité religieuse. Amar Ben Amar a souligné que chaque année, lors du magal, Gadeyel draine des milliers de fidèles venant de partout, particulièrement des villages, au nombre de 107, que polarise Ngandiouf. «Gadeyel en est le village le plus peuplé avec ses 1.500 habitants».
L’amélioration de la qualité de vie des populations est une préoccupation majeure de l’Association «Mankoo Dundal Gadeyel».
Selon Amar Ben Amar, le premier jalon de leur programme a été l’initiation, en septembre 2006, de journées de consultations médicales gratuites.  Ce, dans le but visé de mettre à la disposition des populations un service de santé acceptable, des médicaments disponibles à temps et en quantité, sans oublier le volet sensibilisation et information/éducation pour la santé».
Les populations de Gadeyel vivent loin des grands centres hospitaliers et les différentes pathologies diagnostiquées sont souvent liées au paludisme, au diabète, aux maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle), à la pédiatrie, à la gynécologie et aux affections liées à la vieillesse. Certains de ces cas sont souvent transférés dans les structures de santé les plus proches (Mékhé, Thiès ou Dakar).

Promouvoir un développement local
L’autre volet qui a motivé la création de l’association est le développement local. «A cet effet, nous comptons appuyer le groupement de promotion féminine de la localité qui regroupe 200 membres et qui compte élaborer, grâce à notre appui, des projets de développement qui reposent essentiellement sur la transformation des produits agricoles et l’artisanat». Il ajoute que dans le court terme, une mutuelle d’épargne sera créée pour soutenir les initiatives privées et collectives des femmes. Les jeunes aussi ne seront pas en reste, de l’avis du coordonnateur, «car il est prévu à leur endroit un appui à la mise en place et le financement de microprojets intégrés d’agriculture et d’élevage, pour mieux lutter contre l’exode rural».

 

 

source soleil

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…