août 17, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Touché par la CHUTE des prix de pétrole, l’Arabie Saoudite CHERCHE de l’argent à L’ÉTRANGER 

Touché par la CHUTE des prix de pétrole, l’Arabie Saoudite CHERCHE de l’argent à L’ÉTRANGER 

L’Arabie Saoudite envisage de placer des obligations pour 15 milliards de dollars en 2016. Malgré la reprise des prix du pétrole à 50 dollars le baril, les pays producteurs ont des problèmes de déficit budgétaire et empruntent de l’argent à l’étranger. L’Arabie Saoudite est inspiré par l’exemple du Qatar qui, la semaine dernière, a vendu des euro-obligations à hauteur de neuf (9) milliards de dollars, ce qui représentait le plus grand placement d’obligations dans l’histoire du Proche-Orient.

L’Arabie Saoudite avait embauché un banquier de HSBC pour créer un bureau de la dette publique qui réalisera, dans l’histoire du royaume, la première opération de vente d’obligations à l’échelle internationale. En raison de la chute des prix du pétrole, l’Arabie saoudite a enregistré un déficit record estimé à 98 milliards de dollars vers la fin de l’année 2015.

Le 25 avril, l’Arabie saoudite dévoilait le programme Vision 2030, un plan à long terme qui prévoit une transformation de l’économie du royaume pour les 15 prochaines années. Les réformes seront lancées quel que soit le niveau des prix mondiaux du pétrole. Selon le plan, le royaume augmentera sa part des exportations non pétrolières dans le PIB de 16% à 50%.

Fin octobre dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a prévenu que l’Arabie saoudite se heurterait à une croissance de son déficit budgétaire dans le courant des cinq (5) prochaines années. Le royaume ne pourrait renouer avec l’équilibre budgétaire qu’une fois que le baril de pétrole sera remonté au-dessus de la barre des 106 dollars.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…