mai 26, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

UN DÉPUTÉ ALLEMAND : «Donald Trump se comporte comme un EMPEREUR de Chine»

thiesinfohalf

Le lendemain de sa rencontre avec Angela Merkel, le Président américain a écrit sur son compte Twitter que d’après lui, l’Allemagne devait aux États-Unis de grandes sommes d’argent pour l’assurance de la sécurité du pays. Chauffés à blanc, les hommes politiques allemands ripostent. Face aux allégations de Donald Trump selon lesquelles l’Allemagne devrait payer d’«immenses sommes » à l’Otan et aux États-Unis, Norbert Röttgen (CDU), président de la commission des affaires étrangères au Bundestag (parlement allemand), a rappelé au président américain le « rôle historique » de Washington dans les relations bilatérales entre les deux (2) pays:

« L’Allemagne doit beaucoup aux États-Unis. La seule chose que nous ne leur devons pas, c’est de l’argent. Cette méconnaissance du rôle historique des États-Unis de la part du Président américain est exceptionnelle et très regrettable », a-t-il confié au journal Frankfurter Allgemeine Zeitung (F.A.Z.). À l’en croire, le président américain porterait ainsi atteinte à la « cohésion occidentale ». Également interviewé par le journal, Niels Annen, porte-parole de la politique étrangère du groupe parlementaire du SPD, a de son côté souligné que la conduite du Président américain était complètement déplacée:

« Donald Trump se comporte comme un empereur de Chine face à ses sujets tributaires », a-t-il fustigé. D’après le porte-parole, les allégations du Président américain n’auront pour résultat que de « mettre de nouveau en cause » l’engagement supplémentaire de l’Otan dans les pays Baltes, que la coalition avait par ailleurs approuvé à l’unanimité. M. Annen a également rappelé que les budgets américains consacrés à la défense ne se résumaient pas exclusivement aux besoins de l’Otan: « Nous pouvons aussi demander quelle partie de leur budget de défense couvre les dépenses de l’Otan », a-t-il relevé. Pour rappel, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, a rejeté dimanche une accusation de Donald Trump, formulée à mots couverts dès vendredi lors de sa conférence de presse puis frontalement samedi, selon laquelle l’Allemagne devrait d’importantes sommes d’argent à l’Otan et aux États-Unis du fait de dépenses militaires insuffisantes. « Il n’existe pas de compte où sont enregistrées des dettes au sein de l’Otan », a dit Mme von der Leyen, une proche de la chancelière Angela Merkel, dans un communiqué. Les États-Unis contribuent à une grande partie du budget de l’Otan. Trump a critiqué l’Alliance à plusieurs reprises et a exigé que les alliés payent « de manière honnête » et participent à hauteur de 2 % du PIB à la défense de leurs pays.

BBY THIES

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.