BBY THIES

Un projet de loi contre le refus de paternité sur la table du gouvernement

Un projet de loi contre le refus de paternité sur la table du gouvernement
Negoce

[template id= »821″]

Chaque année, on compte de nombreux cas d’infanticide au Sénégal. Dans les sessions des Assises, ils sont les plus nombreux à être jugés. Pour diminuer ces cas  dus la plupart du temps à l’irresponsabilité de certains hommes qui refusent la paternité du bébé, le club des mouvements contre les violences faites aux femmes a concocté un projet de loi qu’il va soumettre aux autorités. «C’est à la suite de conjonctions sexuelles qu’il y a grossesse. De ce point de vue, il serait injuste de faire payer uniquement à la femme le plus lourd tribut», lit-on dans l’exposé des motifs de ce projet de loi parcouru par «Walfadjri».
Ce projet voudrait que toute femme enceinte, devant la fuite de responsabilité de l’auteur de la grossesse, puisse bénéficier de soutien et d’accompagnement auprès d’une structure de santé. Ce, pour la gratuité de son suivi prénatal, de l’accouchement et du test Adn.
Si le test Adn de l’homme désigné comme étant l’auteur de la grossesse est concluant, ce dernier se verra condamné à payer à la femme des dommages et intérêts et à prendre en charge le nouveau-né. Si l’homme refuse d’obtempérer, il risque alors d’être arrêté et poursuit en juste pour «non assistance à personne en danger». Reste juste à savoir si les autorités suivront pour soumettre ce projet de loi à l’Assemblée nationale.
source senego

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…