août 17, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

UN TEXTE DE BASE : « Encore IMPARFAIT » est approuvé par près de 195 PAYS en vue des négociations de COP 21

UN TEXTE DE BASE :  « Encore IMPARFAIT » est approuvé par près de 195 PAYS en vue des négociations de COP 21

Le dernier round de négociation des délégations nationales avant la conférence internationale sur le climat, prévue en décembre à Paris (COP 21), a abouti à l’adoption d’un texte de négociation «encore imparfait», selon plusieurs délégués.

Ce texte servira de base aux négociations lors de la COP 21 qui se fixe pour objectif de contenir le réchauffement de la planète en deçà de 2°C par rapport au niveau pré-industriel, comme le préconisent les experts afin d’éviter des effets incontrôlables.

Approuvé par la majorité des négociateurs de 195 pays, le texte est loin d’être concis. Il compte en effet 55 pages alors que le projet initialement proposé pour ce round de négociations n’en comptait qu’une vingtaine. Les pays en développement ont en effet exigé l’ajout de leurs principales revendications, concernant notamment le déblocage des financements promis par les pays du Nord au Sud et la prise en charge des dommages générés par le réchauffement.

«Le texte n’est pas exactement ce que j’avais espéré pour le début de la conférence de Paris», a déploré  la négociatrice française, Laurence Tubiana. « Nous n’avons pas réellement négocié cette semaine, nous avons clarifié les options, mais nous ne pourrons pas répéter ça la prochaine fois, vous devez être prêts à négocier à Paris dès le premier jour », a-t-elle ajouté.

Le délégué du  Pérou s’est aussi dit déçue par les résultats d’une semaine de négociations difficiles. « Si nous voulons transformer ce texte en accord juridique, nous devrons travailler différemment à Paris », a-t-il affirmé.

Plusieurs autres rendez-vous prévus avant la COP 21 pourraient, cependant, constituer une occasion pour l’adoption d’un texte plus clair et concis. Les ministres de 195 pays  se réuniront en effet à Paris du 8 au 10 novembre afin de discuter des questions politiques faisant encore obstacle à l’adoption d’un accord plus lisible. Une autre réunion cruciale sera celle des chefs d’Etat du G20, qui se rencontreront en Turquie à la mi-novembre.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…