octobre 18, 2017

Une « forte » délégation iranienne à Tivaouane pour le Maouloud (ambassadeur)

Une « forte » délégation iranienne à Tivaouane pour le Maouloud (ambassadeur)

[template id= »821″]

La République islamique d’Iran va envoyer « une forte délégation » à Tivaouane, à l’occasion de l’édition 2014 du Maouloud, commémorant la naissance du Prophète Mohammed (PSL), a annoncé son ambassadeur à Dakar, Hassan Alibakhshi, avant d’appeler la Ummah islamique à l’unité et à la solidarité.

Le diplomate iranien en a fait l’annonce, samedi soir, dans un entretien avec des journalistes, au terme d’un spectacle de zikrs tidianes au Théâtre national Daniel Sorano, à l’initiative de la Cellule zawiya Tijaniya.

El Hadj Malick Sy, l’un des propagateurs de la tarikha tidiane au Sénégal, « fut une grande figure de l’islam vénéré et respecté (…) », a souligné Hassan Alibakhshi.

 »Je respecte toutes les villes religieuses du Sénégal et particulièrement celle de Tivaouane », a déclaré le diplomate, affirmant avoir écrit un livre sur les confréries religieuses au Sénégal.

Il a décrit les similitudes entre les chants religieux tidianes et ceux connus en Iran, notant que le Maouloud est fêté de la même manière au Sénégal et dans son pays.

« Ce dont nous avons besoin au sein de la Ummah islamique, c’est d’unité et de solidarité », a-t-il relevé. Le diplomate a prié pour « la non-violence au nom de l’islam » et exprimé son souhait de voir l’amitié sénégalo-iranienne préservée.

Il a rappelé l’organisation annuelle d’un concours international de récital du Saint Coran, exprimant le souhait de voir la Zawiyya Tidiane participer à la prochaine édition.

La Cellule zawiya Tijaniya, par la voix de son administrateur Abdoul Hamid Sy, a expliqué que l’ambassade d’Iran avait  »participé activement à la réalisation du spectacle » qu’elle a initiée à l’initiative de la manifestation.

« Cette participation de l’ambassade d’Iran (…) va dans le sens de l’enracinement et de l’ouverture », a soutenu M. Sy, soulignant que le spectacle proposé vise à « montrer la diversité culturelle de l’islam mais aussi à matérialiser à travers cette diversité la nécessité de l’unité de la Ummah islamique de manière générale ».

 

 

source seneweb

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.