3 Commentaires

  1. Bon courage Absa. Ce ne sera pas facile mais finalement rien n’est facile dans la vie. Et puis je souhaite qu’il y ait à Thiès d’autres camera women. C’est possible chères sœurs, il y a de la place pour tout le monde. Acceptez de vous former et hop, vous avez un beau métier entre les mains passionnant et incontournable. Ca kanam!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.