(Vidéo) Altercation entre Talla Sylla et Lamine Diallo, le préfet intervient….Regardez

« La salle de délibération est sacrée » dixit Lamine Diallo

(Vidéo) Altercation entre Talla Sylla et Lamine Diallo, le préfet intervient….Regardez

LES DÉBATS DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE THIES.
La salle de délibérations de l’hôtel de Thiès a abrité le samedi 20 janvier 2017 la réunion du Conseil municipal autour d’un ordre du jour à 4 points. D’abord, le projet de délibérations portant acception de don d’un véhicule à usage de corbillard. Ensuite, autorisation d’implantation d’un marché central aux poissons. Le troisième point portait sur la dénomination de la salle de délibérations et le quatrième et dernier point concernait les débats sur les orientations budgétaires.

Réagissant sur l’ordre du jour, Lamine DIALLO, conseiller municipal et maire de Thiès Nord estime que « la salle de délibérations est comme l’Assemblée nationale et le Palais de la République. La salle de délibérations est sacrée. Et puis, est-ce qu’on peut donner le nom d’une personne à une institution ? Le préfet ici présent pourra nous édifier sur cette question. Je pense que Feu Nguirane NDIAYE mérite plus que ça. Nous avons des avenues et des places publiques qui sont plus indiquées pour porter son nom ».

Au cours des débats sur le projet d’implantation d’un marché central aux poissons à Thiès, Aliou SOW, conseiller municipal et maire de Thiès Ouest veut bien de ce marché. Mais il a un problème, « c’est les procédures. Il faut qu’on nous respecte en tant que maire. J’espère en tout cas que ce projet ira jusqu’à son terme et non devenir comme ce qu’on a vu avec le stade Lat-Dior et le stade Maniang SOUMARE où les promesses de réhabilitation ne sont toujours pas tenues ».

D’autres conseillers ont salué à leur tour le projet du marché aux poissons qui pourrait régler, selon eux, un problème de sécurité et faire oublier le marché Sam, non sans attirer l’attention sur les aspects environnementaux qu’il faudrait prendre en compte ».
Le corbillard, lui, a été bien accueilli par les conseillers car, ont-ils dit, il est une nécessité pour les populations.

Negoce

2 Comments

  1. Ababacar Mbacké DIOP dit Bouba

    Je suis désolé de constater les débats posés par certains lors des délibérations et sur l’orientation budgétaire étaient typiquement politique et ne rentrent pas dans l’ordre républicain. Des questions incendiaires, des réponses protectrices de mon mentor, parti, coalition. Certains (la quasi totalité) conseiller ont même quitté la salle tout juste après délibération cela ne les honore pas. Ce qui ma le plus choqué est le rejet de la dénomination de la salle. D’après mon analyse pour le refus accepter la dénomination de la salle au nom de Feu Nguirane n’est rien d’autre qu’un éhec pour les partisans de REWMI qui ont cheminé pendant plusieurs décennies avec Nguirane.
    Sur ce, le fait que l’idée ne vient pas de leur mouvance peut être fatale politiquement. ces militants du REWMI (Mairies EST, OUEST et NORD) ont la possibilité de dénominer ou baptiser d’autres sites au nom de feu Nguirane qui le mérite beaucoup comme tant d’autres ex feu Boubacar Sall.
    Conjuguons nos efforts pour l’intérêt collectif politiquement chacun est libre d’appatenance.
    Moi personnellement Idrissa Seck ou Talla Sylla me laisse ni chaud ni froid je soutiens toutes bonnes actions.Nous tous nous appartenons au commun du mortel donc pas absent de reproche.
    je suis le coordinateur régional de la Coalition Nationale des ONG et Associations en faveur en l’Enfant (CONAFE) Thiès

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…