BBY THIES

Vidéo-Amnesty International plaide les droits sexuels des personnes vivant avec un handicap.

L’hôtel de ville de la commune de Thiès-ouest a abrité un séminaire pour l’amélioration des conditions d’existence des personnes vivant avec un handicap. Pour Mme Dièye, présidente de la commission ‘’Personnes Handicapées’’ au sein du conseil municipal de Thiès-Ouest, il s’agit de lutter contre les discriminations en matière de santé. Sur ce chapitre, la santé de la reproduction été au centre des débats de l’atelier de ce mardi 31 mai 2016. Le maire Aliou SOW qui a présidé la rencontre est revenu sur les efforts fournis par son institution pour mettre les personnes vivant avec un Handicap dans de meilleures conditions d’existence. Quant à Mme Dieynaba Diallo, coordonnatrice d’Amnesty INTERNATIONAL, elle s’est félicitée des efforts entrepris au niveau des structures sanitaires de la ville dans le sens de la prise en compte des Handicapés. Elle est revenue cependant sur la santé de la reproduction qui semble être l’aspect qui pose le plus de problèmes : « c’est déplorable de constater, dit-elle, que des femmes handicapées ne puissent pas faire des consultations prénatales jusqu’à terme pour défaut de matériel approprié (tables de consultation en hauteur). Nous attirons l’attention de l’état sur cette situation. Intervenant sur un autre registre, M. Seye déplore le manque de considération des autorités vis-à-vis des personnes vivant avec un Handicap et évoque la tenue prochaine à Thiès d’un tournoi international de handibasket : « on a aucun soutien, clame t-il, pour boucler notre budget. Ce n’est pas juste. Nous sommes allés à la rencontre des autorités, mais personne n’a réagi

».

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…