août 16, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Vidéo: Conférence de presse: « Lamine Ngom interpelle les ministres « Kleenex » et flingue Idrissa Seck

Lamine NGOM, responsable politique apériste « si le NON gagne à Thiès
je mettrais un terme à ma carrière politique et je veux que tous les
responsables de Thiès prennent le même engagement »

La déclaration de Lamine Ngom

Mesdames et Messieurs les journalistes ;
Chers Camarades,

Notre pays est entrain de vivre des périodes intenses sur le plan politico-médiatique, un bruissement sans fond, une clameur inutile entretenue par la classe politique particulièrement par l’opposition dont le souci est politicien et électoraliste.

L’acte que vient de poser le Président de la République, montre s’il en était besoin, que Macky SALL est un homme d’Etat d’une grande dimension, un homme de parole qui considère la politique comme une religion où le reniement n’est possible que quand tous les voies et moyens qui nous étaient offerts sont exploités sans succès.

Sa volonté de réduire son mandat n’a jamais prêté à équivoque, il l’a dit, répété et redit à chaque fois que de besoin autant au niveau international, régional que national. Il s’y est employé corps et âmes, il a sué sang et sueur pour que sa parole triomphe mais son haut sens républicain et son patriotisme maintes fois éprouvé ne lui permettent pas de fouler au pied la décision de la plus haute juridiction nationale.

Le Président Macky SALL n’est pas un homme obnubilé par le pouvoir et il l’a suffisamment démontré dans le passé. Quelqu’un qui est capable de renoncer à un mandat de Président de l’Assemblée nationale avec son lot de privilèges et d’opportunités, juste pour être conforme à son idéal républicain, ne s’échine pas sur deux années de pouvoir de plus. Pour lui, la République passe avant tout et pour sa défense il est prêt à mener tous les combats. « S’il en demeure dix, il sera le dixième ; 
Et s’il n’en reste qu’un, il sera celui-là » Victor HUGO.

Les réformes consolidantes, progressistes et innovantes qu’il a proposées au referendum doivent être vulgarisées, diffusées et propagées à tous les niveaux. J’ai demandé sa traduction au Secrétaire d’Etat, Youssou TOURE, dans toutes les langues nationales. Je m’attèlerai avec les jeunes républicains de Thiès à en faire la large diffusion, nous sillonnerons tous les quartiers de Thiès de l’Est à l’Ouest du Nord au Sud. Nous ferons toutes les maisons pour que nul n’en ignore la teneur. Pour que le OUI triomphe le 20 mars 2016.

Gagner Thiès reste un impératif, autre chose que le oui serait inacceptable et si le non venait à l’emporter j’arrête ma carrière politique et je veux que les responsables de l’APR de Thiès prennent le même engagement. Surtout, ceux qui ont tout reçu du Chef de l’Etat qui n’a lésiné sur aucun moyen pour les mettre sur orbite.

Il est temps qu’ils rendent la monnaie de la pièce, qu’ils descendent sur le terrain, qu’ils se mêlent à la population, qu’ils expliquent les réalisations du Président.

Je demande à ces ministres kleenex de sortir de leur torpeur, il est révolu ce temps où ils étaient juste dans la posture, il s’agit nullement de porter de jolis costumes sur mesure, d’afficher des binocles scintillants, de se pavaner en Mercédès et 4×4 de luxe, l’heure est venue d’engager la bataille de la reconquête de Thiès, de se retrousser les manches, de sortir les trippes, de montrer détermination et conviction pour que le OUI triomphe synonyme du début de la marche vers la victoire finale de 2019.

Quant à Idrissa SECK, c’est l’hôpital qui se moque de la charité. Quand le roi, le chantre de la tortuosité se permet d’apostropher le Chef de l’Etat sur la question des valeurs, on ne peut que se désoler d’une telle outrecuidance.

Lui au moment où il complotait contre le peuple sénégalais, au moment où il manigançait sur le dos de ces concitoyens, faisant preuve de versatilité et d’inconstance notoire, se niant, se reniant tant de fois que le nombre en est devenu incalculable. Le Président Macky SALL avait fini de montrer la voie de la vertu constante en démissionnant, s’assumant sans regret. Il faut comprendre juste une chose M. SECK, « la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe ».

Merci de votre attention !

thiesinfohalf

1 Comment

  1. TUPAC

    TU veriens de te tirer une balle dans le pied, le NON l’emportera A Thies et partout au Senegal.
    Macky est revolu on ne veut plus de lui.

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…