octobre 22, 2017

BBY THIES

Vidéo entretien avec Lamine Diallo: Polémique au marché central, alliance entre Idy et Talla Sylla…

Vidéo entretien avec Lamine Diallo: Polémique au marché central, alliance entre Idy et Talla Sylla…

Lamine Diallo, le maire de la commune de Thiès-Nord, a apporté des précisions sur la situation du marché central après le point de presse des commerçants au cours duquel, il a été fortement question de l’installation des cantines sur la bande du marché Sahm : « Nous savons nous tous que ce n’est pas le maire de Thiès-nord qui a démoli le marché Sahm, mais celui de la ville. La situation était devenue alarmante. On a cherché dés lors, un entrepreneur avec qui nous nous sommes entendus pour qu’il mette en place des magasins et qu’il se fasse payer après la vente de ceux-ci. Ce programme est suivi à la lettre dans la transparence pour nous conformer à la législation sénégalaise. Et comme les conditions posées par l’entrepreneur ne les arrangent pas ils ont voulu se déclarer victimes. Si il ya des politiciens tailleurs de métiers qui veulent faire surface qu’ils utilisent le terrain politique est non le travail que nous sommes entrain de faire pour les populations. Nous avons trouvé des entrepreneurs pour remettre en état le canal qui se trouve dans le marché et qui a cessé de fonctionner depuis 1960 pour loger les vendeuses de poissons, de légumes et de fruits et dégage ainsi r totalement le boulevard Mawo Doucouré. L’entrepreneur va bientôt terminer avec le boulevard MGR François Xavier Ndione, va pouvoir démarrer celui de Mawo Doucouré. Alors je demande à cette poignée de personnes, au nombre de 7 d’aller faire leur politique ailleurs ».

Le maire s’est également prononcé sur l’absence du rewmi à la journée du dialogue national. Le dialogue, a-t-il dit, n’était qu’un moyen pour les petits opposants de demander des postes dans le gouvernement. Nous avons tous vu que chaque année notre pays fait face à plus de 150.000 demandes d’emplois. Nos industries ont de sérieux problèmes et le pays marche à pas de caméléon. C’est cela qui devait être les termes de référence, les réels motifs du dialogue et non ce que nous avons vu et entendu. La vision du président Idrissa SECK, est au-delà de celle de Macky qui ne lorgne que le bas du peuple. Pour le cas d’Oumar Sarr, il s’est égaré dans ses propos contradictoires, il doit aller dans le sens de la dignité et non dans celui des verbiages politiques qui ne font que rabaisser sa personne.

Pour le cas de Talla Sylla, Lamine Diallo soutient : « Le frère Talla Sylla est libre de se mouvoir politiquement. Seulement il faut dire que depuis les élections locales de 2014, notre coalition ‘’and défar’’ Thiès est restée dans la logique de l’unité. Aujourd’hui, nous devons œuvrer ensemble dans le sens de la massification de notre coalition pour donner une écrasante majorité à Idrissa SECK, et non créer un mouvement pour grignoter dans l’électorat d’Idy. C’est notre alliance stratégique qui a fait de nous les maires que nous sommes, nous devons la préserver. Si j’avais une vision qui s’oppose à celle d’Idy, j’aurais démissionné de la mairie. Je suis maire grâce à Idrissa Seck. si j’avais ma propre liste, les populations de Thiès-Nord ne voteraient pas pour moi. D’autre part, Je suis entrain de voir avec la couverture maladie universelle pour faire adhérer les populations du nord.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.