juin 29, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

(Vidéo) Politique: Meissa Diouf recadre les jeunes de Manko Wattou Senegal

Le 2ème secrétaire élu du conseil départemental de Thiès, par ailleurs responsable des jeunes républicains du département de Thiès, était l’invité de notre émission « avis d’expert », pour parler de l’affaire Khalifa Sall. Le Pr Diouf a d’abord présenté ses condoléances à la Umah Islamique, suite au rappel à Dieu du défunt khalife Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum qu’il a qualifié d’homme de Dieu qui a conquis son époque.Le responsable apériste de Ndiéyéne Sirakh, 2ème secrétaire élu du conseil départemental de Thiès a aussi présenté ses condoléances à la famille de Beugue Bamba, Moustapha Guèye, rappelé à Dieu ce 17 mars et enterré à Touba. A celui-ci, il témoigne qu’il était un fidèle disciple de Serigne Touba qui a marqué sa présence au sein du conseil départemental. Je prie pour le repos de son âme. Se prononçant sur la sortie des jeunes de Mankoo, Meïssa Diouf dit qu’ils parlent de droit humains, alors qu’il y a d’autres droits sont plus fondamentaux. Car, si les politiciens ne font pas 10 % de la population, comment peut-on prendre en otage les Sénégalais ? Il faut voir que depuis que Macky est au pouvoir, les chantiers de Thiès ont été continués à 100% et les Thiessois ne sont pas aveugles.

thiesinfohalf

Présentation de condoléances

 

 

 

Le président Macky est un républicain et que depuis qu’il est à la tête du pays, Thiès n’est pas bloquée car tout marche à merveille. La politique du président nous a conduits à plus de 300 milles bourses familiales, à la gratuité de la césarienne, au Plan sésame, entre autres. Dans le monde rural, plus de 2000 villages sont électrifiés et le ministre de l’Energie a fait une tournée dans la commune de Ndiéyène Sirakh, suite à l’électrification de plus de huit villages. De 1960 à 2012, il n’y avait que 15 villages électrifiés. Aujourd’hui avec Macky, il y a huit villages de plus, ce qui veut dire 50 % en cinq ans. Pour la marche prévue le 24 mars, nous allons faire un point sur les réalisations du président à Thiès, parce que c’est un acte politique noble. Meissa Diouf a aussi parlé des inscriptions dans sa commune, pour dire sa joie d’avoir atteint plus de 80 % d’inscrits. En outre, il affirme qu’ils vont remporter les législatives du 30 juillet prochain. Parce que toutes les forces sont avec nous, ainsi que le maire Fallou Fall. Sur l’affaire Khalifa Sall, il indiqué que la confusion installé autour de cette          affaire ne saurait prospérer, car, estime-t-il, il n’y a aucun maire qui en dispose, sauf celle de Dakar du fait de son statut de capitale.

 

Pour lui, les fonds politique sont strictement réservés au président de la République, et aux présidents des institutions, comme l’Assemblée nationale, le Haut conseil et le Conseil économique social et environnemental. Le professeur Diouf interprète les textes pour dire que la régie d’avance est prévue par l’article 16 du décret n° 66510 du 4 juillet 1966, relatif au régime financier des collectivités locales pour faciliter au maire de faire face aux dépenses urgentes ou de faibles montants. L’exception faite à cette caisse d’avance est que les justificatifs sont apportés après paiement et dans un délai d’un mois. En comptabilité publique, toutes les ressources utilisées sont justifiées, avant d’ajouter que c’est le maire est l’ordonnateur du budget communal qui engage, liquide et ordonne les dépenses (article 11 du même décret)  »

BBY THIES

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…