août 21, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

(Vidéo) Mort des deux haitiens: Abdou Khafour Ndiaye, étudiant en 2 ème année parle de l’insécurité à l’université de Thies

(Vidéo) Mort des deux haitiens: Abdou Khafour Ndiaye, étudiant en 2 ème année parle de l’insécurité à l’université de Thies

Invité de l’émission’’ Thiès bouge’’ de ce 28 juillet 2016, le jeune étudiant nous a confié ces mots
: « Je suis originaire de Bambey et je suis pensionnaire de l’université de Thiès depuis 2 ans. Nous tenons à
remercier le recteur Mamour SECK, pour les efforts faits pour l’épanouissement des étudiants. Même si, il
est vrai, il y a des problèmes avec la restauration, l’hébergement, et les équipements. Le ministère a fait
des innovations majeures avec les bâtiments en construction dans le périmètre de l’université pour lutter
contre la dislocation des bâtiments dans la ville de Thiès. » Abdou Khafour Ndiaye président de la conférence
des présidents des amicales de l’université de Thiès ne tarit pas d’éloges les responsables étatiques.
« Seulement, dit-il, nous déplorons quelques problèmes dans la restauration avec les longues queues, des
des étudiants munis de tickets qui ne trouvent pas de nourriture. Ces problèmes, les étudiants les ont vécus
durant le mois de ramadan. Nous interpellons les autorités du COUD sur ces disfonctionnements.
L’hôtel du Rail accueille plus de 300 étudiants mais est confronté à un problème d’eau potable. Nous
demandons aux autorités, plus d’efforts pour mettre les pensionnaires à l’aise. » Parlant du problème de
l’emploi après études, il demande l’état de mettre à la disposition des étudiants des informations nécessaires
en provenance des agences de la promotion de l’entrepreneuriat des femmes et de la jeunesse.
« On ne peut pas concevoir qu’avec plus de 10.000 étudiants par an, que l’état peine à mettre en place,
une politique d’accompagnement pour les emplois. » le coordonnateur des délégués de l’université de Thiès
reste indifférent sur la question de la sécurité. « La mort de nos camarades Haïtiens, dit – il, est une
tragédie horrible qui prouve qu’il n’y a pas de sécurité. Seuls deux agents veillent la journée et la soirée
souvent la nuit il y a personne au moment où plus de 4000 étudiants sortent est rentrent. L’état doit
renforcer la sécurité avec le phonèmes du terrorisme. » Après avoir passé en revue les difficultés des
étudiants et fait l’état des lieux sur les infrastructures, Abdou Khafour Ndiaye a remercié les délégués
et les présidents d’amicales, avant de conclure en ces termes :« l’université de Thiès est une excellence
et nous l’avons prouvé sur le plan national. D’ailleurs, nous allons représenter le Sénégal au Canada pour
un concours international.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…