septembre 25, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

(Vidéo) Ndawène à Mérina Dakhar : les populations marchent pour l’électricité et l’eau

Des jeunes, des femmes et des personnes âgées de Ndawène dans la commune de Mérina Dakhar (Tivaouane) ont sillonné les rues du village pour déverser leur colère. Munis de lampes tempêtes et de foulards rouges, ils ne veulent ni plus ni moins que de sortir des ténèbres et d’avoir de l’eau courante. Serigne Modou Sall, Fatim Diop et Abdoulaye Gaye qui ont parlé en leur nom ont égrené un long chapelet de doléances. Pour le courant, les populations de Ndawène ne supportent plus l’insécurité à cause des serpents et du vol de bétail. Leurs enfants ne peuvent pas étudier convenablement le soir. Ce manque d’électricité les oblige à utiliser jusqu’à présent des lampes-tempêtes ou des bougies pour avoir de la lumière. Ils demandent au Président de la République, au ministre de l’Energie et au maire de la Commune Aymérou Gning de se pencher sur ce problème d’électricité à Ndawène. Ce qu’ils ne comprennent surtout pas, c’est que Mérina Dakhar qui est à moins de 2 km et Beyti qui est à environ 1km sont électrifiés. Ils posent cette situation en termes de justice sociale parce que, soutiennent-ils, « ils ont eux aussi droit à l’électricité en tant que citoyens à part entière ».

L’eau aussi manque à Ndawène, surtout pour les femmes qui voudraient bien s’activer dans le maraîchage. Les populations de Ndawène exigent que leurs problèmes soient réglés avant les élections législatives sinon, menacent-elles, « les autorités locales seront déclarées persona non grata dans la commune de Mérina Dakhar ».

2 Comments

  1. Serigne modou sall

    C’est moi serigne modou sall j’etais le porte parole de cette manifestation. Ici à ndawene nous vivions de nombreuses difficultés à cause du manquement de l’électricité: pendant la niut le village devient sombre nos petits frères et soeurs apprennent leurs leçons en utilisant des lampes tempêtes et des bougies.
    Nous ne pouvons pas charger nos téléphones ni regarder la télé. Nous ne pouvons pas aussi faire la culture maraichaire avec des problèmes d’eaux.

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage