octobre 17, 2017

(Vidéo) POLITIQUE : La Coordination départementale de l’Apr de Thiès qualifie « l’acte de Khalifa Sall, de crime économique »

Point de presse de la Coordination Départemental Apr Thies: La coordination départementale de l’Apr de Thiès a tenu un point de presse pour parler de l’actualité nationale et locale, avec surtout ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire Khalifa Sall ». La coordination qualifie « l’acte de Khalifa Sall, de crime économique ».

Abdoulaye Sow a quant lui, abordé l’affaire Khalifa Sall, pour dire que « les faits sont connus de tous. Qu’il y a eu trois étapes dans cette affaire. Il y a eu l’inspection de routine, faite par l’Ige qui a décelé des malversations sérieuses dans la gestion municipale de Dakar. Ensuite, il y a eu l’étape d’investigation et l’instruction, partie dans laquelle la coordination s’est dit convaincue que le doyen des juges, dans son intime conviction, a pris les décisions qu’il fallait ; à savoir, placer Khalifa Sall et Cie sous mandat de dépôt ». Pour lui, l’opinion à laquelle se fonde la coordination de Thiès est qu’en réalité « il n’y a aucun relent politique dans cette affaire. IL s’agit d’une bande de malfaiteurs pris en train de produire du faux pour soustraire de l’argent destiné à autre chose. Nous sommes convaincus que les auteurs de ces forfaitures l’ont fait sciemment dans un but de détourner de l’argent qui appartient au contribuable sénégalais ».

Selon lui, aucune excuse n’est valable à leur niveau. « Qu’ils soient responsables de haut niveau, maires de commune, de ville, président de département ou membre de confrérie, cela n’enlève en rien qu’il s’agit d’une bande de malfaiteurs qui prenaient 360000000 de Fcfa par an des deniers publics du Sénégal ». Essayant de mesurer l’ampleur de ce désastre, Alioune Sow poursuit pour dire « qu’il faut comprendre que cet argent, ramené à des bourses familiales, c’est l’équivalent de 3600 familles privées de bourses familiales. Ce qui constitue un crime économique ». Dès lors, estime-t-il, « les actions c’est d’établir toute la lumière sur cette affaire ». Aussi et au nom de la coordination départementale de l’Apr de Thiès, a-t-il félicité « l’équipe qui a eu à mener cette enquête pour démanteler ce réseau de malfaiteurs. Nous encourageons aussi les autorités dans cette voie de la reddition des comptes, la voie de la manifestation de toute la vérité et à ne céder d’aucune pression, d’où qu’elle vienne ».

Alioune Sow avertit : « A ceux qui créent une amalgame, soutenant que cette affaire est politique, l’Apr de Thiès dit non et les met en garde. L’Apr de Thiès, assez organisée et très forte, ne se laissera pas faire. A eux de donner des justifications qui puissent les tirer d’affaire », martèle Alioune Sow. Auparavant, la structure, par la voix de Mamadou Mbaye, membre de sa Cellule de communication, avait félicité et encouragé le président de la République sur ses tournées économiques à l’intérieur du pays et demandé qu’il les poursuive partout au Sénégal. « Ses tournées permettront de montrer au grand jour toutes ses réalisations, le Pudc surtout qui constitue un pion non négligeable dans son bilan ». La coordination a félicité et encouragé également l’Armée sénégalaise « dont on sait certes que c’est Macky Sall qui en est le chef Suprême, mais nous devons nous féliciter de voir Augustin Tine, le coordonnateur départemental de l’Apr de Thiès, en être le ministre ». Mamadou Mbaye avait fait un large tour d’horizon « sur les actes posés par le président Macky Sall, de la paix en Gambie aux mesures prises pour réduire les accidents de la route, en passant par la réduction du prix de l’électricité, etc ».

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.