juillet 24, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

(Vidéo) Ramadan : « Le prix du pain ne sera pas augmenté », rassure Moustapha Kane, SG de la Fédération régionale des boulangers de Thiès

La communauté musulmane du Sénégal est à quelques encablures du démarrage du Ramadan. Un mois au cours duquel la consommation du pain devient plus importante. Le secrétaire général de la Fédération régionale des boulangers de Thiès se veut rassurant  sur une éventuelle hausse du prix de la baguette. Selon Moustapha Kane, « le prix du pain ne sera pas augmenté pendant le Ramadan ». Il l’a dit à l’occasion de la rencontre tenue à la Chambre de commerce de Thiès le 24 mai 2017 à l’initiative du président national de la Fédération nationale des boulangeries qui avait invité ses collègues des régions. L’objectif était d’échanger sur les problèmes auxquels sont confrontés les boulangers, notamment la grève qui secoue le pays. Selon M. Kane, « la Fédération nationale n’a donné aucun mot d’ordre de grève. Nous demandons par contre aux responsables locaux de discuter pour voir comment gérer la question liée à la farine par rapport à la concurrence ». Moustapha Kane a rappelé que c’est autour des prix homologués de la farine que la grève a été déclenchée. « Nous appelons le gouvernement à être plus sensible aux difficultés que rencontrent les boulangers dans le cadre de leur travail. L’association des boulangers demande également au gouvernement  de règlementer l’ouverture des boulangeries car actuellement, il y a de l’anarchie dans le secteur ».

BBY THIES

La communauté musulmane du Sénégal est à quelques encablures du démarrage du Ramadan. Un mois au cours duquel la consommation du pain devient plus importante. Le secrétaire général de la Fédération régionale des boulangers de Thiès se veut rassurant  sur une éventuelle hausse du prix de la baguette. Selon Moustapha Kane, « le prix du pain ne sera pas augmenté pendant le Ramadan ». Il l’a dit à l’occasion de la rencontre tenue à la Chambre de commerce de Thiès le 24 mai 2017 à l’initiative du président national de la Fédération nationale des boulangeries qui avait invité ses collègues des régions. L’objectif était d’échanger sur les problèmes auxquels sont confrontés les boulangers, notamment la grève qui secoue le pays. Selon M. Kane, « la Fédération nationale n’a donné aucun mot d’ordre de grève. Nous demandons par contre aux responsables locaux de discuter pour voir comment gérer la question liée à la farine par rapport à la concurrence ». Moustapha Kane a rappelé que c’est autour des prix homologués de la farine que la grève a été déclenchée. « Nous appelons le gouvernement à être plus sensible aux difficultés que rencontrent les boulangers dans le cadre de leur travail. L’association des boulangers demande également au gouvernement  de règlementer l’ouverture des boulangeries car actuellement, il y a de l’anarchie dans le secteur ».

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…