septembre 25, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

(Vidéo) Sébastien Tine dixit: « Je n’ai jamais accusé Augustin Tine, je n’ai fait que l’interpeller…. »

Suivez l’émission Homme Politique Thiessois: Voici Sébastien Tine, ce jeune fandénois qui taquine le puissant Ministre des forces armées à Fandène

C’est au cours d’une de leurs rencontres politiques que Sébastien Tine, enseignant de profession et responsable des jeunes du parti Rewmi de Fandène aurait indexé le maire de Fandène, en l’occurrence Me Augustin Tine, responsable départemental de Thiès de l’Apr sur une question de carrrière vendu. Ce qui n’a pas semblé plaire au ministre qui lui a envoyé une citation directe, pour que cette affaire soit tirée au clair, vue son statut de ministre et de responsable du parti au pouvoir. Ainsi, devant le micro de Thièsinfo, celui qui a tenu ces propos à l’endroit de Me Augustin Tine s’est expliqué pour dire reconnaître qu’il a bel et bien un différend avec le ministre et que l’affaire suit son cours devant la justice. Membre d’un mouvement dénommé Mouvement des élèves et étudiants pour le soutien à Idrissa Seck « Messi », Sébastien souligne que se sont les anciens de ce mouvement qui ont pris l’initiative de le réactiver.

« C’est dans ce cadre que nous avons été à Fandène le 8 avril dernier. Lorsque j’ai pris la parole, je me suis focalisé sur les difficultés que nous rencontrions dans la commune ». Pour lui, ces difficultés étaient liées à l’éducation, à l’électricité, à la santé, entre autres secteurs. « C’est sur cette lancée que j’ai interpellé Me Augustin Tine sur la carrière octroyée à une entreprise Chinoise, dans le cadre de la réalisation de l’autoroute Ila Touba ». Sébastien Tine dit être dans son droit, en tant qu’administré, d’interpeller Me Tine, « pour qu’il édifie l’opinion publique, surtout qu’on ne peut comprendre cette valse des Chinois dans la carrière ». Il dit aussi avoir une réponse qui souligne que les propriétaires des sites concernés ont été avisés et dédommagés pour ces besoins. Mais Sébastien Tine ne semble pas convaincu quand il avance que ses propres parents qu’il a contactés « ont été victimes, car ils m’ont fait savoir que personne n’est venu les contacter et qui plus est, n’ont pas été dédommagés. Les responsables n’ont remis que 100000 Fcfa à un des chefs de famille et cette somme devait concerner plus de dix familles ». Ce qu’il dit trouver dérisoire et humiliant. « Ce n’est qu’à cause de ma soif de vérité que Me Augustin Tine m’a trainé devant la justice et rien que cela. Moi je pensai qu’en tant qu’élu, le maire devait éclaircir l’opinion ».

Cependant, Sébastien qui dit être parent au ministre, reconnaît que des bonnes volontés sont entrain d’apaiser cette affaire, même s’il continue de dire qu’il n’y a pas de démocratie au sein du conseil municipal de Fandène. Semblant persister et signer, Sébastien dit venir, à chaque fois que de besoin, répondre aux audiences, même s’il exerce très loin, à Kaffrine plus précisément. « Pour faire seulement comprendre à Augustin Tine que partout où il me fera convoquer, je répondrai car je n’ai pas peur de la vérité et que je n’ai fait que l’interpeller », dit-t-il

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage