BBY THIES

(Vidéo) Un château d’eau de 300 m3 pour Thienaba: Le rêve de Talla Diagne réalisé par l’ONG Plan international Sénégal

Un château d’eau d’une capacité de 300m3, réalisé par l’ONG Plan international Sénégal, a été mis en service lundi à Thiénaba . Le maire de Thienaba a vivement remercié le Président de la République

Un château d’eau d’une capacité de 300m3, réalisé par l’ONG Plan international Sénégal, a été mis en service lundi à Thiénaba, en vue de contribuer à un approvisionnement correcte en eau de cette commune de la région de Thiès (ouest) lors du gamou 2017, prévu dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre. La commune de Thiénaba, comptant 27.791 habitants répartis dans 39 villages, a contribué à hauteur de 5 millions 807.565 francs CFA à la réalisation de cet ouvrage, soit 10% du financement total.
Ce château d’eau réalisé en 5 mois a une capacité de 300m3, pour une hauteur sous radier de 15 m (hauteur), avec un débit de 30m3/h. Outre le raccordement de ses équipements d’exhaure au réseau électrique de la Senelec, il est doté d’un logement gardien et d’une clôture en parpaings surmontée d’un grillage torsadé en acier galva. “Nous intervenons dans la commune de Thiénaba avec des programmes de santé et cette fois-ci, c’était un programme d’accès à l’eau qui nous a permis de réaliser ce château d’eau de 300m3”, financé “à hauteur de 62 millions 324.152 francs CFA”, a dit le directeur des programmes de Plan Sénégal, Lamine Top.
La problématique de l’accès à l’eau potable “reste un des points prioritaires identifiés dans le cadre de la lutte contre la pauvreté’’ et pour “l’amélioration des conditions d’hygiène et de santé des populations surtout dans le monde rural”, a souligné M. Top, au cours de la cérémonie de réception provisoire de l’ouvrage. Le manque d’eau “peut avoir des conséquences sur l’éducation et la santé des populations et notamment des enfants, une couche vulnérable”, a-t-il rappelé.
L’ONG Plan, dont les actions ciblent principalement “les enfants et spécialement les filles”, a “jugé nécessaire de contribuer à la politique de l’Etat en matière hydraulique et surtout de venir en appui à la commune de Thiénaba pour que l’accès à l’eau puisse être une réalité dans cette zone”, a indiqué Lamine Top. L’assistant technique du chef de service régional de l’hydraulique de Thiès, El Hadji Baba Dieng, a pour sa part précisé que les difficultés rencontrées dans ce domaine par la commune de Thiénaba sont liées “à un problème de distribution”. “L’ancien réseau était en fonte avec des diamètres très réduits. On commençait à avoir un peu de rouille ce qui obstruait le réseau”, a-t-il expliqué.
L’Office des forages ruraux (OFOR), “à travers le ministère de l’Hydraulique, est en train de réaliser dans le réseau d’adduction d’eau de Thiénaba un linéaire de 10 km de réseau pour refaire le maillage afin de renforcer le réseau de distribution de l’eau potable de la commune”, a annoncé M. Dieng. Selon le sous-préfet Mamadou Bamba Fall, ce château d’eau va d’ores et déjà participer à résoudre les pénuries d’eau enregistrées à Thiénaba notamment pendant les périodes de pointe comme le gamou, une manifestation religieuse annuelle commémorant l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed (PSL). “Cet évènement vient à son heure. Lors de la réunion nationale sur la préparation du gamou de Thiénaba, a-t-il rappelé, le problème s’était posé au niveau du ministère de l’Intérieur, et la plupart des intervenants avaient insisté sur la nécessité d’augmenter le nombre de camions citernes pour le ravitaillement en eau de la cité”.
Source : APS
Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…