BBY THIES

YANKHOBA DIATTARA: le fidèle, au service de l’Education et de la santé des populations

YANKHOBA DIATTARA: le fidèle,  au service de l’Education et de la santé des populations
Negoce

Yankhoba Diattara, 1er adjoint au président du Conseil départemental de Thiès, a effectué des tournées, avec la commission Education, dans le département de Thiès pour s’enquérir du niveau d’exécution des infrastructures scolaires engagées par son institution. Le Conseil départemental compte mobiliser 1 milliard de FCfa pour la réalisation d’infrastructures scolaires. «Notre ambition, c’est que la carte scolaire du département soit entièrement renforcée. Nous avons bouclé un projet qui porte sur 980 millions de FCfa. Nous souhaitons que les 4 communes du département qui n’ont pas de lycée puissent en avoir dans les 3 prochaines années», signale-t-il. Ensuite, le Conseil départemental qu’il préside veut que tous les gros villages soient dotés chacun d’un collège d’enseignement moyen (Cem). L’ambition est grande, parce que c’est un budget d’1 milliard de FCfa. L’éxécutif local qui a peu de moyens, espère que l’Etat va l’appuyer pour la construction de collèges de proximité. A cette occasion, Yankhoba Diattara a procédé à la réception du bloc sanitaire du lycée Malick Sy, des travaux de carrelage de 8 salles de classe au lycée de Médina Fall, de 2 salles de classe à Notto Diobass, de la clôture du Cem de Soune. Où 4 hectares ont été délimités, avec l’ambition d’en faire plus tard un lycée. Une enveloppe de 8 millions de FCfa est dégagée pour la construction de deux salles de classe au Cem de Keur Mousseu. Deux salles de classe seront construites au Cem de Keur Matar, dans le Djender, avec la dotation de 11 millions de FCfa. Les populations de Djender et de Keur Mousseu ont réclamé un lycée dans leur terroir. M. Diattara démarche l’appui des partenaires pour la satisfaction de ces doléances, à l’image des Allemands, qui ont récemment fait un don de 206 millions de FCfa pour la construction d’un Cem au quartier Fahu. Le Conseil départemental de Thiès, sous son vaillant magistère travaille à l’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages dans les établissements scolaires du département de Thiès. Toujours fidèle à son mentor Idrissa Seck, le premier vice-président du Conseil régional n’a jamais rouspété contre ce dernier. Une loyauté et une abnégation qui impose le respect. Personne ne l’entend dans les manifestations mondaines : son sacerdoce c’est l’administration des personnes et des biens : l’éducation, la santé, l’habitat font de lui un homme résolument tourné vers le sérieux.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…