Menu

Accidents et catastrophes aériennes impliquant des chefs d'État en fonction


Rédigé le Lundi 20 Mai 2024 à 14:38 | Lu 1676 fois Rédigé par



Accidents et catastrophes aériennes impliquant des chefs d'État en fonction
Le 19 mai 2024, un hélicoptère transportant le Président iranien Ebrahim Raïssi s'est écrasé dans le nord-ouest de l'Iran. Le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian et d'autres responsables étaient également à bord. Cette tragédie allonge la liste des catastrophes analogues:
 
Le 7 septembre 1940, un avion de l'armée de l'air s'est écrasé au Paraguay. Le Président du pays, le maréchal José Félix Estigarribia, son épouse et le pilote ont été tués.
 
Le 17 mars 1957, un avion de ligne s'est écrasé aux Philippines, tuant 25 des 26 personnes à bord, dont le Président Ramon Magsaysay, des responsables et des journalistes.
 
Le 17 février 1959, un avion de ligne de Turkish Airlines s'est écrasé à Londres. Il transportait 24 personnes, dont le Premier ministre turc Adnan Menderes, qui a survécu avec des blessures mineures.
 
Le 13 avril 1966, un avion de ligne de l’armée de l’air irakienne s’est écrasé dans le sud de l’Irak. Le Président Abdul Salam Aref a été tué.
 
Le 27 avril 1969, le Président René Barriendos Ortuño est tué dans un accident d'hélicoptère en Bolivie. L'engin est entré en collision avec une ligne électrique.
 
Le 24 janvier 1974, un avion de l'armée de l'air togolaise transportant le Président du pays, Gnassingbé Eyadema, s'est écrasé. Sur 6 personnes à bord, deux ont survécu, dont Eyadema.
 
Le 24 mai 1981, un avion de l’armée de l’air équatorienne s’est écrasé sur une colline dans le sud du Pérou. Il y avait 12 personnes à bord, dont le Président Jaime Roldos Aguilera, son épouse et le ministre de la Défense. Ils sont tous morts.
 
Le 31 juillet 1981, un avion léger de l'armée de l'air panaméenne est entré en collision avec une montagne et s'est désintégré lors de son atterrissage dans des conditions météorologiques difficiles. Tous les passagers ont été tués, y compris le dirigeant de facto du Panama, le général Omar Torrijos Herrera.
 
Le 19 octobre 1986, un avion de ligne de la LAM Mozambique Airlines s'est écrasé dans le nord-est de l'Afrique du Sud. Il y avait 44 personnes à bord: une délégation gouvernementale du Mozambique et un équipage soviétique. La catastrophe a fait 34 morts, dont le Président Samora Machel.
 
Le 17 août 1988, un avion de transport de l'armée de l'air pakistanaise transportant le Président du pays Muhammad Zia-ul-Haq s'est écrasé après son décollage de l'aéroport de Bahawalpur. Tous les passagers, 31 personnes, ont été tués. Parmi eux se trouvait l'ambassadeur américain Arnold Lewis Raphel.
 
Le 6 avril 1994, un avion transportant les Présidents rwandais, Juvénal Habyarimana, et burundais, Cyprien Ntaryamira, a été abattu par un missile sol-air près de l'aéroport de Kigali au Rwanda. Les deux dirigeants et 10 autres personnes ont été tués. Cela a conduit au génocide rwandais. Environ un million de personnes ont été tuées.
 
Le 26 février 2004, un avion transportant le Président macédonien Boris Trajkovski s'est écrasé près de la ville de Mostar. Outre le Président, six personnes de son entourage et deux membres d'équipage sont morts.
 
Le 10 avril 2010, un avion de ligne de l'armée de l'air polonaise s'est écrasé alors qu'il atterrissait sur l'aérodrome de Smolensk dans un épais brouillard. À bord se trouvaient le Président Lech Kaczynski et une délégation de représentants de l'élite politique et militaire polonaise. Les 89 passagers et 7 membres d'équipage ont été tués. Sputnik



Nouveau commentaire :