Menu

Appel des boutiquiers à des négociations avec le nouveau gouvernement sur la cherté de la vie


Rédigé le Vendredi 19 Avril 2024 à 16:44 | Lu 102 fois Rédigé par


Les boutiquiers sénégalais appellent le gouvernement à des négociations pour faire face à la cherté de la vie. Leur demande comprend la réduction des prix alimentaires et des loyers, ainsi que des mesures pour moderniser leur secteur.


Appel des boutiquiers à des négociations avec le nouveau gouvernement sur la cherté de la vie
Peu de temps après l'installation définitive du nouveau président Bassirou Diomaye Faye et de son gouvernement, le Premier ministre Ousmane Sonko a lancé une course contre la montre, exhortant les ministres à répondre aux exigences de l'autorité suprême.
Face à la pression de la hausse du coût de la vie au Sénégal, les boutiquiers du pays demandent une action ferme, notamment la réduction du prix des denrées alimentaires et des loyers.
Réunis sous la bannière de la FNBM (Fédération Nationale des Boutiquiers pour la Modernisation), ces commerçants ont l'intention de moderniser l'ensemble des boutiques et des magasins du pays d'ici 2030 à travers un programme dédié. Dans cette optique, ils ont tenu un point de presse ce jeudi 18 avril 2024 au siège d'UNACOIS JAPPO, afin de proposer des solutions à la cherté de la vie et d'inciter leurs ministres de tutelle à engager des négociations avec eux pour trouver des mesures d'encadrement bénéfiques.
Parmi leurs demandes, ils exhortent le gouvernement à cesser de fixer les prix sans prendre en compte les frais d'emballage, à interdire aux grossistes et demi-grossistes de vendre au détail pour ne pas pénaliser les petits revendeurs, et à faciliter l'obtention du registre de commerce." 

 



Nouveau commentaire :