A peine mis en place, le cadre de concertation du collectif des associations de Médina Fall s’en va en guerre contre les problèmes du quartier

Le problème du TF qu’occupe le jardin de Médina Fall , le dossier de l’élève Ousseynou Diop incarcéré pour une publication sur facebook, l’assainissement du quartier sont au cœur des préoccupations du cadre de concertation regroupant toutes les associations du quartier Médina Fall qui vient d’être mis en place. M Birane Guèye, le porte parole de ce dit cadre de concertation expose les problèmes du quartier Médina Fall de Thies.

« L’union fait la force » ! Le disant et le faisant, le Collectif des associations de Medina Fall se lève comme un seul homme et ajoute « tous pour un, un pour tous ».

Selon Birane Gueye, président de l’ASC Renaissance, secrétaire exécutif du poste de santé de Medina Fall 1 et porte parole du collectif, ce cadre de concertation est créé pour prendre en charge les problèmes qui sont négligés ou ignorés par le Conseil de quartier et la municipalité, en mettant les jeunes au devant de la scène.

On peut en citer le cas du jardin, propriété du chemin de fer anciennement destiné à recueillir les résidus, matériels vieillis et autres, le cas de Ousseynou Diop depuis 4 ans en prison et sans jugement pour une publication sur face book, les besoins d’ assainissement et d’aménagement de l’espace pour que ce terrain, rétrocédé aux populations, puisse abriter un marché et un lycée par exemple.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.