samedi , octobre 20 2018
Accueil / Mbour / Accompagnement de la politique du chef de l’Etat : Le Plan Sandiara émergent lancé en février

Accompagnement de la politique du chef de l’Etat : Le Plan Sandiara émergent lancé en février

[template id=”821″]

La nouvelle équipe municipale de Sandiara est sur les traces des grands projets du chef de l’Etat. Après le plan Sénégal émergent, le maire Serigne Guèye Diop lancera en février, le Plan Sandiara émergent.
Une version locale du Plan Sénégal émergent sera lancée en février, à Sandiara, dans la région de Thiès. Ce plan porte l’empreinte du nouveau maire de cette commune, le Dr Serigne Guèye Diop. Plusieurs projets seront lancés par le nouveau maire. Tous ces projets seront réalisés entre 2015 et 2025, selon le document qui souligne qu’un accent particulier sera mis sur la formation.  Sous ce rapport, le maire prévoit de réserver 50 hectares sur les terres contiguës au lycée professionnel pour abriter, dans les trois ans à venir, plus de 10 entreprises qui généreront 1.000 emplois pour les jeunes. L’objectif, entre autres, est de créer, à la fois, un centre d’application pour les apprenants du lycée professionnel et d’incubation pour ses futurs produits. Suite à l’autorisation de création de la société, le conseil municipal toujours, en sa séance du 11 octobre 2014, a décidé d’affecter à la commune, une superficie de 77,7 hectares pour abriter la zone industrielle pour 47,1 ha, et la zone d’habitations à loyer modéré pour 30,6 ha. Cette superficie sera immatriculée au nom de l’Etat et rétrocédée à la commune sous forme de bail emphytéotique de 50 ans renouvelable. Ce bail sera mis à la disposition des entreprises et des habitations à loyer modéré qui bénéficieront ainsi, d’un droit réel négociable devant les institutions financières.

Avant d’être maire de cette localité, le conseiller spécial du chef de l’Etat qui est par ailleurs directeur du centre de recherche de la firme Nestlé en Afrique, a, dans une démarche participative, permis la construction du lycée d’enseignement général de Sandiara d’un coût global de 600 millions de FCfa. Ce lycée compte 2.500 élèves dont 1.200 filles, 60 professeurs et membres du personnel administratif, 35 salles de classe et une bibliothèque de 4.000 livres, entre autres.  Pour résoudre définitivement le chômage des  jeunes et des moins jeunes, il démarre, avec l’appui de l’Etat, la construction d’un lycée professionnel d’un coût de 6 milliards de FCfa avec un effectif prévu de 1500 élèves.

 

 

source soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…