Accords signés avec les syndicats d’enseignants : Le Gouvernement oublie ses engagements

Le Gouvernement traine encore le pas dans l’application des accords qu’il a signés avec les enseignants le 30 avril dernier. Le ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public, Viviane Bampassy, à l’issue d’âpres négociations, avait annoncé que le gouvernement a fait preuve de dépassement pour sauver l’année scolaire.

Mais depuis lors, l’équipe de M.B.A. Dionne fait dans le dilatoire et repousse aux calendes grecques la mise en oeuvre de ce qui a été convenu. Les revendications des enseignants portaient notamment autour de l’application du protocole d’accord signé avec le gouvernement le 14 février 2014. Il s’agit entre autres points de la validation des années de vacatariat et de volontariat, de l’avancement des enseignants bloqués depuis 2012 et de l’alignement de l’indemnité des enseignants sur celle allouée à certains fonctionnaires.

6 mois après, toujours rien. Pas un rond dans les gibecières des enseignants qui commencent à crier à l’arnaque et au manque de considération. Un responsable du Grand Cadre joint par senego s’insurge contre le dilatoire du gouvernement. “Nous ne comprenons plus grand chose à la situation et cela n’augure rien de bon pour le système éducatif qui sera certainement très secoué, dès la rentrée prochaine”, lance-t-il. Tout en précisant que les autorités gouvernementales contactées dans ce sens parlent toujours de la mise en place de commission ad hoc pour voir la faisabilité.

“Ce gouvernement préfère mettre ses ses sous ailleurs que dans le bon fonctionnement de l’école. Tout ce qui a été dit au mois de mai dernier, est resté sur la table de négociation. Rien de concret et nous n’allons pas nous laisser faire…”, sérine M. Sène responsable syndical.

source : senego.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.