Affaire conseil départemental de Thies: Les fracassantes révélations de békaye Sidibé: “Ablaye Sow est un garçon dangereux”

Ce que l’on peut dire de la réunion  en session ordinaire du Conseil Départemental de Thiès ce mardi 14 août 2018, sans être démenti, c’est qu’elle a été mouvementée !

En effet, outre les versions divergentes quant à l’issue des travaux, la bagarre entre Bécaye Sidibe et Abdoulaye Sow donne aussi lieu à une polémique nourrie par deux versions contradictoires.

Après celle de M. Sow qui disait avoir mis à terre M Sidibé, ce dernier apporte un démenti formel.

D’après sa version, c’est qu’Abdoulaye Sow, débouté dans sa tentative de corruption par lui-même et la majorité des conseillers, a voulu se venger en l’attaquant par surprise alors qu’il s’apprêtait à sortir.

Pourquoi ? Élu sur la liste du MPC  (parti de Gadio) et membre de la commission de coopération du conseil départemental,  Bécaye Sidibé dit avoir refusé de prendre les 100 000 frs proposés contre la signature d’une pétition en vue de la destitution de  Pape Moussé Diop, Yankhoba Diattara et Idrissa Seck.

Ils ont voulu les accuser d’avoir vendu la terre dans le lotissement du domaine maritime à Cayar, un complot dans le quel il a refusé de les suivre.

Les signataires devraient ensuite être reçus à la présidence et recevoir en plus 1 300 000frs.

Pour Sidibé, les explications données par Diattara ont été si claires qu’Abdoulaye Sow et son clan ont été hués par les conseillers.

Il est donc à la fois, un dangereux menteur, corrompu et corrupteur délégué par les ennemis d’Idrissa Seck si non, où pourrait-il trouver de l’argent à distribuer ou pour louer des chambres d’hôtel pour ourdir ses plans ?

Pour ce qui est de sa supposée « défaite » dans la bataille, il rappelle qu’il est ceinture marron et ancien champion de karaté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.