mardi , septembre 25 2018
Accueil / A la une / AFFAIRE DE LA DROGUE DE “DALA BI PRESTA” : Massiré Ndiaye libéré après l’expertise négative de la poudre blanche

AFFAIRE DE LA DROGUE DE “DALA BI PRESTA” : Massiré Ndiaye libéré après l’expertise négative de la poudre blanche

[template id=”821″] Le directeur de “Dalal Bi Presta” Massiré Ndiaye, a sûrement lancé, hier, un ouf de soulagement. Le procureur de la République l’a libéré hier. Accusé de trafic de drogue dure, il était retenu dans les liens de la prévention dans les locaux de la brigade de recherches de la gendarmerie, depuis dimanche dernier. La raison de sa libération est toute simple. Les tests réalisés à lapolice scientifique à Dakar sur la poudre blanche trouvée dans un taxi dans des enveloppes appartenant à son agence de sécurité se sont révélés nagatifs.

La poudre blanche n’était pas de la drogue. Selon certains de ses proches, le directeur général de “Dalal Bi Presta” semble être victime d’une cabale. Après son retour de parquet avant hier, Massiré Ndiaye et son employé Ngouda Hanne ont été finalement blanchis dans cette affaire. Leur co-prévenu, le chauffeur de taxi, qui a été loué depuis Dakar par le cerveau de la bande, est toujours dans les liens de la prévention. Le mis en cause a été trouvé avec du chanvre indien, dans son véhicule. Il a rejoint depuis hier, la Maison d’Arrêt et de Correction (Mac) de Thiès.

Toutefois, Serigne Cheikh Mbacké Madina Thiam qui avait drogué Ngouda Hanne, gérant du parc automobile de “Dala Bi Presta”, s’est lui-même jeté dans la gueule du loup. Il s’est curieusement et imprudemment approché du parking de l’agence où il avait commis son forfait, hier, pour s’informer de l’évolution de l’enquête. Malheuresement pour lui, il est reconnu par les agents de “Dalal Bi Presta” qui l’ont vite neutralisé.
Informé, Moctar Touré, ancien inspecteur de police à la retraite, par ailleurs directeur technique à “Dalal Bi Presta”, va venir à la rescousse pour procéder à l’arrestation de Serigne Cheikh Mbacké Madina Thiam qui sera conduit à la brigade de recherches de la gendarmerie.

Auditionné, Serigne Mbacké Madina Thiam passe vite aux aveux. Il décline sa véritable identité, puisque son nom à l’état civil est Momar Abdoulaye Derviche. Accompagné des pandores, Momar Abdoulaye Derviche a été conduit à son domicile, au quartier Médina Fall, aux fins de perquisitions. Des objets appartenant à Ngouda Hanne, responsable du parc automobile de “Dalal Bi Presta” ont été trouvés dans sa chambre. Le mis en cause est présentement gardé à vue dans les locaux de la brigade de la légion du centre-ouest pour les besoins de l’enquête. Le véhicule 307 qu’il avait loué dans l’agence depuis le 25 octobre a été vendu à un tiers à Dakar. Ce dernier sera aujourd’hui auditionné par les pandores.
Seulement, le vrai Serigne Cheikh Madina Thiam s’est présenté hier à la gendarmerie. Il déclare que Momar Abdoulaye Derviche avait récupéré son passeport après lui avoir promis de lui trouver un visa. Mais c’est ce passeport qu’il utilisait pour louer des véhicules pour ses activités illicites.

 

Source : L”Obs

[template id=”821″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…