Affaire Maty Mbodj : Mohamed Kama Thiaya et Thierry Ngom tombent !

Info dakarposte.com ! Ce qu’il est convenu d’appeler “l’affaire du mannequin Maty Mbodj” connait un rebondissement et non des moindres. Figurez vous que deux jeunes, en l’occurrence Mohamed Kama Thiaya et Thierry Ngom, ont été mis aux arrêts par les redoutés et redoutables limiers de la Sûreté urbaine de Dakar.

Il nous revient que ce sont deux jeunes habitants le “Plateau” (centre-ville de Dakar) et “sont connus des fichiers de la police pour avoir été arrêtés pour divers délits, notamment de possession de drogue”. D’ailleurs, Thierry Ngom a récemment recouvré la liberté pour avoir été alpagué par dame Justice. En somme, ils sont décrits comme “récidivistes”.

Aux dernières nouvelles, ces deux jeunes ont été présentés, menottés et sous bonne escorte, au niveau du parquet de Dakar. Reste à savoir s’ils seront placés sous mandat de dépôt ou s’ils vont bénéficier d’un retour de parquet.

Pour rappel, c’est par une virée nocturne que la regrettée Maty Mbodj a débuté sa soirée, la veille de sa mort. En compagnie de son cercle d’amis (dont le mannequin Adja Diallo), elle est sortie se défouler dans la chaleur de la nuit. Après des moments de “ouf”, tout ce beau monde se serait retrouvé dans un appartement meublé au centre ville-ville de Dakar.

Outre son amie, la célèbre Adja Diallo, une autre de ses collègues, également très vue dans le milieu, ferait partie de la bande de fêtards. Celle-ci a subitement disparu de la scène depuis que l’affaire a éclaté. Des stylistes, qui avaient besoin de louer ses services, ont atteint sa boite vocale. Elle ne serait d’ailleurs pas la seule dans ce cas. Beaucoup d’autres mannequins ont tout simplement préféré changer de numéro ou éteindre leurs téléphones, en attendant que les choses se tassent même si elles ne sont, ni de près ni de loin, mêlées à cette affaire qui continue de défrayer la chronique. Parmi les amis qui ont partagé les derniers instants de la défunte Maty Mbodj, figurent en bonne place des individus réputés être des entremetteurs. Une ancienne gérante d’une boite de nuit très sélecte des Almadies fait aussi partie du lot. Ils auraient tous quitté le fameux appartement, y laissant Maty. Le fameux jeudi, dans la soirée, son corps sans vie est découvert.

Depuis lors, les enquêteurs de la Sûreté urbaine se sont engouffrés dans la brèche et mènent sans tambour ni trompette leur enquête qui a abouti à l’arrestation de ses deux jeunes du “Plateau”.

D’autres têtes et non des moindres vont tomber. Parole de dakarposte.com !

C’est dire que cette affaire n’a pas encore livré tous ses secrets !
A suivre…

source : leral

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.