mardi , septembre 25 2018
Accueil / Internationale / AFRIQUE DU SUD : Une LOI en préparation empêchera les ETRANGERS d’acquérir du FONCIER

AFRIQUE DU SUD : Une LOI en préparation empêchera les ETRANGERS d’acquérir du FONCIER

[template id=”481″]

 

Le président sud-africain Jacob Zuma vient d’annoncer qu’une loi visant à corriger les déséquilibres hérités de la colonisation et de l’apartheid en Afrique du Sud, où les agriculteurs blancs cultivent toujours la majorité des terres, devrait être votée cette année. Le texte, qui «sera présentée bientôt au conseil des ministres», empêchera les étrangers d’acquérir du foncier. Ainsi, les étrangers ne pourront plus que louer la terre pour 30 à 50 ans.

Lors de son discours annuel sur l’état de la Nation prononcé le 12 février, M. Zuma a indiqué que la loi ne s’appliquera pas rétroactivement mais un droit de préemption notamment en faveur de l’Etat est prévu «si la terre est considérée comme stratégique». Le texte limitera par ailleurs la propriété des terres à 12 000 hectares par personne, soit «l’équivalent environ de deux fermes».

La restitution des terres agricoles aux Noirs a été l’un des principaux thèmes de la dernière campagne électorale de Jacob Zuma.Pour mémoire, en 1913, le pouvoir anglais et Afrikaner avait interdit aux Noirs d’acheter des terres, excepté sur une portion réduite du territoire. L’arrivée au pouvoir de l’ANC, en 1994, n’a pas permis de rééquilibrer cette injustice.

Politiquement, le but de M. Zuma est de couper l’herbe sous le pied à son plus bruyant adversaire du moment, le populiste radical Julius Malema qui a réussi une percée à l’Assemblée en 2014 en prônant des expropriations sans compensation. «C’est un très mauvais calcul susceptible d’avoir de sérieuses répercussions sur la confiance des investisseurs dans le pays», déplore Lew Geffen, dirigeant du réseau immobilier de luxe Sotheby International Realty.

Le projet de loi suscite en effet de vives inquiétudes dans le monde économique qui garde en mémoire les réformes foncières du président zimbabwéen Robert Mugabe, menées au pas de charge, et qui ont conduit à la ruine du secteur agricole du Zimbabwe, autrefois florissant.

 

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…