Atelier sur la bonne gouvernance et la protection de l’enfance à Thiès

A la veille de l’élection présidentielle du 24 février 2019, quel candidat oserait ne pas se préoccuper de la bonne gouvernance ou de la protection de l’enfance ?

L’atelier organisé sur ce thème est donc bienvenu. En effet, il est question de partage d’informations et de recherche de solutions, car sans l’adhésion et la compréhension des enjeux par  les populations, la cause est perdue d’avance.

Pour Monsieur Alioune Sarr du ministère de la bonne gouvernance et de la protection de l’enfance, il s’agit de proposer des mesures préventives, d’installer des compétences dans l’espace scolaire pour donner aux jeunes « des comportements  de  responsabilité afin  de leur éviter d’être  victimes et/ou d’être manipulés  durant la campagne électorale ».

Pour cela, Cheikh Fall Mbaye, directeur promotion de la bonne gouvernance et son collègue Alioune Sarr sont en train  de sillonner le pays pour « écouter les gens et apporter des réponses aux questions qu’ils se posent ».

Après  Guediawaye et Pikine, le  CDEPS de Thiès les a accueillis et les jeunes qui sont venus nombreux semblent disposés à devenir des « agents du changement,  mais contre la  violence, car tout passe par le comportement citoyen  et la promotion des valeurs de  Jom Ngor kersa » en attendant de continuer sur tout le territoire national.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.