ALLOCUTION DU VICE PRESIDENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE DU SENEGAL HONORABLE DEPUTE ABDOU MBOW

A L’INSTALLATION DES DEPUTES DE LA  Xeme LEGISLATURE DE GUINEE BISSAU
BISSAU LE 18 AVRIL 2019
– Monsieur le Président de l’Assemblée nationale populaire de Guinée-Bissau ;
– Mesdames, Messieurs les honorables députés ;
– Mesdames, Messieurs les membres du Gouvernement de Guinée-Bissau ;
– Mesdames, Messieurs les honorables députés des Assemblées des pays frères ;
– Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations internationales ;
– Distingues invités, en vos rangs, titres et qualités ;
  C’est avec un grand plaisir que je viens en 
Guinée-Bissau, une terre qui est aussi la mienne car chaque sénégalais a une partie de lui ici tout comme chaque 
Bissau-guinéen a une partie de lui au Sénégal. 
  En effet, nous sommes liés par la géographie, l’histoire et la culture et c’est-ce message de fraternité, d’amitié et de solidarité que le Président Moustapha NIASSE m’a demandé de vous transmettre. 
  Il aurait souhaité être ici pour vivre ce moment que nous espérons tous historique tant nous voulons qu’elle inaugure une ère de stabilité et de développement économique pour ce pays que nous aimons. Mais sachez que son cœur et ceux de tous les Sénégalais sont avec vous dans une union de prières pour que la dixième législature qui s’ouvre aujourd’hui soit couronnée de succès. 
  Le 10 mars dernier, le peuple bissau-guinéen a fait preuve de maturité et de civisme exemplaires en votant dans la discipline et le calme lors d’une élection saluée comme libre , crédible, transparente et démocratique. Ce fut une fierté pour le Sénégal, la CEDEAO, l’Afrique et le monde entier et nous vous en sommes reconnaissants. 
  Monsieur le Président
  Mesdames, Messieurs, 
  Vous le savez certainement, une élection est difficile mais elle n’est pas une fin en soi. 
  Quand le peuple souverain vous confie le mandat de le représenter, il vous accorde sa confiance certes mais il vous fait aussi porter un fardeau : celui de traduire ses aspirations profondes de bien-être, de bonne gouvernance, de fidélité et de justice sociale.  

  Je suis confiant que tous les députés de cette législature donneront le meilleur d’eux mêmes et recevront en fin de mandat, dans quatre (4) ans, les félicitations des populations. C’est le vœu que vos frères et sœurs de l’Assemblée nationale du Sénégal forment pour vous. 
  En nos qualités d’élus, nous nous réjouissons du dynamisme de nos relations bilatérales de nos deux pays ces dernières années. 
  En effet, les échanges de biens et de services ont connu une nette augmentation et la coopération agricole a été densifiée dans les domaines de  la riziculture, de la lutte contre le vol de bétail et les maladies animales.
  Nous saluons également les relations dans le secteur de la pêche aussi bien artisanale qu’industrielle sans oublier la sécurité en mer et l’approvisionnement des marchés locaux.  
  Les investissements privés sont aussi en constante progression et nous continuerons, au sein de nos Assemblées respectives et dans les instances panafricaines à travailler pour lever les barrières tarifaires et non tarifaires ainsi que les contrôles aux frontières en vue de faciliter la libre circulation des biens et des personnes.
  Sur la scène internationale, le Sénégal continuera son plaidoyer et son soutien diplomatique en faveur de la Guinée-Bissau principalement à la CEDEAO, à l’Union africaine et aux Nations Unies.  Au sein de l’organisation de la Coopération islamique et de la Francophonie également, nous gagnerions à accroitre nos échanges pour renforcer la diplomatie parlementaire qui est devenu un véritable instrument  de rapprochement des peuples. 
  Avant de conclure, je voudrais vous inviter à formaliser la coopération entre l’Assemblée nationale du Sénégal et l’Assemblée nationale populaire de Guinée-Bissau par la mise en place de groupes d’amitié . A mon retour, je soumettrais au Président Moustapha NIASSE et à mes collègues députés, l’idée de créer un groupe parlementaire d’amitié Sénégal-Guinée-Bissau en espérant qu’une telle initiative recevra un accueil favorable et aura son pendant au sein de votre instance. 
  En vous renouvelant tous mes vœux de succès dans l’accomplissement de cette exaltante mission qui démarre, je vous prie de recevoir une nouvelle fois, l’amitié du peuple sénégalais. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.