mardi , septembre 18 2018
Accueil / Dépêches / AMADOU GILBERT SAMB, SECRETAIRE CHARGE DES RELATIONS EXTERIEURES DU CADRE DE CONCERTATION CITOYEN (3C)/ “THIES CA KANAM : “Nous demandons au procureur de la République de n’entamer aucune poursuite contre les forces de sécurité”

AMADOU GILBERT SAMB, SECRETAIRE CHARGE DES RELATIONS EXTERIEURES DU CADRE DE CONCERTATION CITOYEN (3C)/ “THIES CA KANAM : “Nous demandons au procureur de la République de n’entamer aucune poursuite contre les forces de sécurité”

[template id=”821″]

 

“Notre association est une organisation de la société civile qui défend les intérêts des thièsssois contre le chômage des jeunes et l’insécurité dans la ville. Nous nous félicitons du travail remarquable accompli par les forces de sécurité, qui ont appréhendé les voleurs qui ont dévalisé plusieurs commerces pendant plusieurs mois. C’est bien que les responsables des organisations des droits de l’Homme, notamment Me Assane Dioma Ndiaye défendent ces voleurs, mais quelles appréciations, a-t-il ces centaines de victimes qui ont perdu leurs biens ou qui ont été sauvagement agressés par ces malfaiteurs ?

Les victimes n’ont-elles pas des droits ? Amadou Dame Kâ est décédé d’une mort naturelle suite à un arrêt cardiaque. Nous demandons au procureur de la République de n’entamer aucune poursuite contre les forces de sécurité. La bande est composée de plus de 15 malfaiteurs et seuls parmi eux ont été arrêtés. Nous avons besoin d’une police et d’une gendarmerie fortes pour continuer à traquer le reste de la bande. L’arrestation d’un policier peut démoraliser les forces de sécurité et donner assez de courage aux malfaiteurs. Nous demandons au procureur de la République de classer l’enquête contre les forces de l’ordre pour torture ayant entraîné la mort d’un détenu, sans suite. Nous interpellons le ministère de l’Intérieur, Abdoulaye Diallo, pour équiper les forces de sécurité afin de mieux traquer les voleurs, Manel Dia a publiquement nargué les policiers en leur disant : ” On va en prison, mais on va bientôt sortir”. Pis, leurs parents disaient à qui voulaient les entendre que leurs fils ne séjourneraient pas en prison, parce qu’ils ont des vaches qu’ils vont vendre pour acheter leur liberté. Nous avons vraiment peur pour la sécurité des thiessois, parce que certains de ces bandits sont encore dans la nature.

 

Source : L’Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…