Avance Tabaski: Lettre d’un enseignant au Président Macky Sall

La Tabaski hante gravement le sommeil de tous les Sénégalais, particulièrement celui des père de famille, en l’occurrence les fonctionnaires. Dans une lettre adressée au PR Macky Sall, Modou Thiam, Enseignant en service à Thies, relève la différence entre “la somme attribuée comme avance Tabaski et le prix très élevé du mouton”.

“A son Excellence monsieur le président de la république Monsieur Macky SALL

Permettez moi excellence de  m’adresser à vous par cette présente, pour vous faire part d’une vielle sollicitation d’une bonne frange des fonctionnaires de l’état et particulièrement, nous autres enseignants.

En effet Monsieur le chef de l’État, nous sommes des rares agents de la fonction publique qui perçoivent cinquante mille francs CFA comme avance Tabaski, Somme qui, monsieur le Président, ne peut plus payer un mouton. Conséquence nous serons obligés de  faire recours aux usuriers et aux banques pour des nouvelles lignes de crédit, ce qui accroît considérablement le taux d’endettement des enseignants

Conscients que vous avez décrété l’année 2019 année sociale, nous osons espérer, Excellence, une suite favorable à notre demande. Veuillez recevoir monsieur le président, l’expression de ma haute gratitude.

Modou Thiam enseignant en service au Cem Darou salam THIES Ville.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.