mardi , juillet 17 2018
Accueil / Article à la une / Ce que Idrissa Seck propose à Macky Sall, pour un “retour à la paix”

Ce que Idrissa Seck propose à Macky Sall, pour un “retour à la paix”

Comme traditionnellement à la fin de  la prière de chaque fête de Korité , le Président du parti « Rew mi » Idrissa Seck fait une déclaration à la presse , une sorte de « message à la nation ».

 Pour cette fois cependant, cette déclaration revêt un caractère particulier.

 En effet il s’est adressé au Président Macky Sall pour répondre, dit-il à son « envoyé spécial », même si ce dernier a dit agir sur son initiative personnelle.

Posons-nous d’abord cette question avant d’en venir à la réponse: que demande le médiateur au nom du Président ?

D’après le Président de « Rew mi », le Président Macky Sall veut le rencontrer pour qu’ils se parlent car il veut la paix.

Selon  Idrissa Seck, ils sont déjà en train de se parler à travers les média et cela suffit. Pour ce qui est de la rencontre, il réaffirme sa décision de rester en dehors du gouvernement, de ne plus dépendre d’un décret mais qu’il pourrait au besoin lui faire bénéficier de son expérience, car entre eux,  il y a un respect réciproque qui découle de leur expérience commune au sein du PDS. Il ya simplement qu’il doit lui reconnaitre son statut et son rang d’ancien Premier Ministre,  son itinéraire, comme il lui reconnait son Autorité de Président de la République.

Au décryptage, les journalistes, conscients que les véritables destinataires du message sont les populations, ont retenu des « conditions » et « conseils ».

Pour les conditions du dialogue et de la paix il faut :

1-     faire la paix avec les gens sans abuser de son pouvoir et d’abord avec leur « père» Abdoulaye Wade

2-     libérer  son fils Karim Wade en tenant compte de l’âge du père qui ne pense qu’à la prospérité et à son héritier. A ce niveau, le jugement étant déjà fait, ou bien le Président qu’il est, efface la dette s’il en a la possibilité, ou bien ils se cotisent, entre eux tous qui ont bénéficié des largesses de Wade, sans exclure personne pour rembourser à l’État les montants dus.

3-           Désigner Serigne Diop, Alioune Badara Cissé, médiateurs expérimentés pour régler le problème entre lui et Abdoulaye Wade par une rencontre.

4-     Libérer Kalifa Sall car  le décret modifié régissant la caisse d’avance a été signé par Macky Sall lui-même  assurant son intérim alors qu’il était 1er ministre avant d’y être nommé et de 2004 à 2017, s’il n’a rien fait pour  l’appliquer, alors qu’il a été entre temps 1er Ministre, Président Assemblé Nationale,  Président de la République, il peut bien continuer de ne rien faire.

5-     Convaincre d’abord la première dame qui semble gérer « les dossiers difficiles »

Pour les « conseils » :

1-     Être humble et éviter l’orgueil qui a perdu satan

2-     Savoir pardonner à l’exemple de Mandela

3-     Il n’est jamais trop tard pour bien faire

4-      S’il veut la paix avec les gens et agit en conséquence, les gens voudront faire la paix avec lui.

5-     Suivre l’exemple d’Abdoulaye Wade qui avait suivi ses conseils en allant voir la mère  du Président Abdou Diouf après sa victoire et en lui confiant une mission diplomatique pour l’honorer !

En conclusion et sur un ton équivoque, mi sérieux mi badin, il lui a proposé de quitter l’APR, de casser « beno bok yakar »  et l’opposition leurs coalitions, pour « benno Sénégal » où tous les sénégalais, quelles que soient leurs origines, travailleront ensemble pour le salut national.

A PROPOS DE seyelatyr

Seyelatyr Fondateur et Administrateur de Thiesinfo Tel 775312579 EMAIL: redaction@thiesinfo.com Thiesinfo Thiestv

Voir aussi

La Direction de la Jam’atou Ibadou Rahmane vous fait part du décès de Imam Ibrahima BA (dit Bara) membre fondateur de la Jama’a

Partagez sur Whatshapp Innâ lillahi wa innâ ilayhi râji’ûn ! chers frères ​et sœurs La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…