Cérémonie de clôture et de remise de diplômes du Cours de Formation des Futurs Commandants d’Unité (CFCU) blindé, session 2018-1 et du Cours d’Application des Chefs de Section d’Infanterie (CACSI), cycle 2017-2018.

La cérémonie de clôture marquant la fin des cours de formation pour les futurs commandants d’unité blindée, et de corps d’infanterie, a été riche en enseignements.

Pour les rares civils invités à côtés des plus hautes Autorités administratives, communales et militaires, il était impossible de réprimer un fort sentiment d’admiration envers cette catégorie d’hommes dignes, à la démarche altière et dont le métier est de défendre la patrie au péril de leur vie.

D’après les discours du Colonel commandant de l’EAI (école d’application de l’infanterie de Thiès) et du Général de brigade représentant le CEMGA (chef d’état major général des armées), les 13 stagiaires venus du Burkina Faso, du Cameroun, du Niger, de la Côte d’ivoire, de Djibouti, du Mali et du Sénégal , et les 49 autres venant de ces pays et d’autres d’Afrique, formés dans l’infanterie, ils sont tous désormais aptes au commandement.

En particulier d’ailleurs, ils ont été formés pour commander dans des opérations et missions internationales, à gérer administrativement et humainement les troupes, les encadrer tactiquement, techniquement, physiquement ; ils ont même été renforcés pour la maitrise de l’anglais et de l’informatique, désormais indispensables dans un monde ou l’information devient de plus en plus « le nerf de la guerre » .

Ils ont enfin insisté sur le contexte géopolitique mondial marqué par différents enjeux, risques et menaces qui exigent que les chefs qui donnent les ordres se « réajustent » perpétuellement pour demeurer aptes et efficients dans leurs fonctions.

En effet, ils ne sont pas seulement des hommes d’action engagés, ils sont meneurs en temps de paix et de crises.

La coopération française a été enfin magnifiée, et les récipiendaires satisfaits.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.