samedi , octobre 20 2018
Accueil / Internationale / Cette femme revient à la vie aprés avoir été déclarée morte par les médecins

Cette femme revient à la vie aprés avoir été déclarée morte par les médecins

[template id=”821″]

Victime d’une complication lors de son accouchement par césarienne, une jeune maman va rester près d’une heure en arrêt cardiaque… avant de revenir « spontanément » à la vie.

« Un miracle. » C’est ainsi que les médecins de l’hôpital Boca Raton de Floride décrivent le cas incroyable d’un arrêt cardiaque qui aura duré quelque 45 minutes. C’est le Washington Post qui relate l’histoire de Ruby Graupera-Cassimiro, une mère de 40 ans qui, le 23 septembre 2014, juste après avoir donné naissance à son second enfant par césarienne, va perdre connaissance.

La jeune maman vient d’être victime d’une embolie amniotique, une complication rare de l’accouchement qui survient lorsque le liquide amniotique dans lequel baigne le fœtus puis l’enfant tout au long de la grossesse passe dans la circulation sanguine de la mère. En Europe, on estime qu’une embolie amniotique survient pour un accouchement sur 53.800.

45 minutes de massage cardiaque

C’est ce qui se passe ce jour-là. 2 heures durant, les médecins vont tenter de la réanimer, jusqu’à ce que son cœur cesse de battre. Infirmières et médecins se relaient alors pour pratiquer un massage cardiaque de la dernière chance visant à maintenir irrigués les organes de la patiente, en particulier le cerveau. Mais pendant 45 longues minutes, aucun battement de cœur n’est enregistré.

Alors que les médecins s’apprêtent à mettre un terme à cet interminable massage cardiaque et viennent d’appeler la famille de Ruby pour qu’elle fasse ses adieux, ils entendent soudain un « bip » provenant du moniteur cardiaque. « Continuez de prier » lance alors une infirmière à la famille, « le cœur est reparti ».

Trois heures après avoir perdu connaissance, la jeune maman se réveille. Plus surprenant, elle ne présente aucune séquelle de cette expérience de mort imminente particulièrement longue.

Le porte-parole de l’hôpital, Thomas Chakurda, confirme peu après que Ruby Graupera-Cassimiro « est ressuscitée spontanément quand nous allions noter l’heure de décès ». Et d’affirmer que le lendemain, l’Américaine était « l’image même de la santé ».

 

 

SOURCE SENEGO

[template id=”821″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…