samedi , septembre 22 2018
Accueil / Internationale / Chine : la bulle financière qui fait trembler le monde

Chine : la bulle financière qui fait trembler le monde

[template id=”821″]

L’ambitieux paquet de réformes dévoilé à la mi-novembre à Pékin a été bien accueilli. La fin de la politique de l’enfant unique, la promesse de libéraliser les prix de l’énergie et d’ouvrir le système bancaire aux capitaux étrangers sont perçues comme un tournant positif pour la seconde économie mondiale.

Au quotidien toutefois, l’économie chinoise – 7,6% de croissance en 2013 – vit sur le fil du rasoir en raison de la prolifération des dettes hors du système bancaire classique. Ce processus, le «shadow banking», a permis aux entrepreneurs et aux collectivités locales de s’endetter auprès de sociétés financières ou de compagnies d’assurances aux fonds propres insuffisants. Le tout, sur fond de banques chinoises peu transparentes, dont les encours d’emprunts s’élèveraient à 18 000 milliards de dollars. Même si le volume des créances douteuses «officielles» ne représente que 0,96% du total.

Il suffirait donc que la panique s’installe, par exemple à la faveur d’un krach immobilier, pour que le «shadow banking» implose. Conscient du danger, le gouvernement affirme qu’il ne tolérera pas de faillite bancaire. La dette cumulée – privée et publique – de la Chine représente près de 215% de son PIB. Détenteur de l’essentiel du capital des banques du pays, Pékin garde en principe le contrôle de la situation 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…