Chronique de Oustaz Diaw: “Il faut faire très attention avec nos femmes” dixit Oustaz Diaw

Se prononçant sur l’affaire Khadim Ndiaye, Oustaz Diaw parle d’une situation nationale catastrophique.
Les valeurs culturelles et morales sont bafouées, les repères sociétaux perdus, et le modèle parfait Mohamed PSL ignoré.

Au Sénégal, selon l’islamologue, « les femmes ne tuent pas seulement leurs maris, elles les brûlent, leur coupe le sexe et les espionnent par jalousie alors qu’ils peuvent aller jusqu’à trois épouses. Les gens oublient qu’ils vont mourir et les menaces de Dieu qui inéluctablement attendent les humains.»
En guise de conseils, il rappelle les recommandations contenues dans le Coran. S’il faut privilégier la foi, les nobles origines et les qualités morales dans le choix d’une compagne, il faut aussi se dire que la loi islamique est implacable et ne s’interroge pas sur l’ascendance des gens mais leurs actes.

Puisque nous avons des références comme Mame Diarra Bousso ou Mame Fa Wade Wellé, Oustaz Diaw demande aux femmes de penser à l’au delà et ne pas se focaliser sur les biens et plaisirs terrestres.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.