mercredi , septembre 19 2018
Accueil / Nationales / Cité des fonctionnaires : Le DG de Peacock Investment brandit un décret de Wade pour justifier l’occupation des terres de Diamniadio

Cité des fonctionnaires : Le DG de Peacock Investment brandit un décret de Wade pour justifier l’occupation des terres de Diamniadio

[template id=”821″]
Le groupe marocain Peacock investment présent dans les secteurs de l’assurance, de la logistique avec la gestion d’un grand terminal céréalier, les BT, l’aviation et l’immobilier comme le rappelle son directeur général, Adil Dbilij, est en règle avec l’Etat du Sénégal dans l’affaire des terres de Diamniadio qui abritent le site de la nouvelle cité des fonctionnaires. Une sortie qui fait suite à la protestation des populations du village de Dougar qui réclament leurs terres.
Document à l’appui, le patron de Peacock chargé de la construction de cette Cité des fonctionnaires, de brandir un décret N° 2010-1074 signé par le président Wade le 23 juin 2010, lequel document « prescrit l’immatriculation au nom de l’Etat d’un terrain du domaine national situé à Diamniadio d’une superficie de 80 hectares en vue de son attribution par voie de bail à Peacock Investment, suivi d’une procédure d’immatriculation du terrain en son nom.
Selon L’Observateur qui revient sur la controverse autour de cette construction, les Marocains ont signé avec l’Etat du Sénégal, le 4 mars 2011, une convention portant sur les 72 hectares immatriculés sous le Titre foncier N°5596/R.
«Annuellement, Peacock Investment verse à l’Etat 97 millions au titre de droits de bail. Sans compter les 500 millions en guise de redevance foncières», précise la source. Qui souligne que la plupart des personnes affectées ont été dédommagées, alors que d’autres ne se sont pas manifestées
source seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…