Compte rendu CDD sur le PREMAS (Projet pour la préservation des manuels scolaires)

Le CDD organisé par le Préfet du département de Thiès autour du PREMAS (Projet pour la préservation des manuels scolaires) montre au moins deux choses : l’engagement de l’état du Sénégal pour le projet et sa volonté de maintenir la coordination entre les différents partenaires (IA, IEF, Maires, direction de l’enseignement élémentaire, communauté, etc.).

Cela permettra d’atteindre au mieux les objectifs et d’assurer un suivi interne et externe efficace.

Pour rappel, le projet a été déroulé à Kaolack en 2017,  avant Thiès pour cette année, donc deux régions pilotes, mais aussi au Mali avant le Sénégal, toujours en partenariat avec le Collège communautaire du nouveau Breensweek du Canada.

A retenir des informations partagées par les responsables du projet  le lancement d’un appel à candidatures pour le recrutement de  62 réparateurs et 1862 gestionnaires dans les 5 IEF de la région, en respectant la parité et en prenant en compte les handicapés.

En outre, le PREMAS répond à un besoin de sécuriser un gros investissement de l’état du Sénégal pour un montant de 10 milliards de francs consacrés à l’acquisition de 6 millions de manuels scolaires depuis 2013.

Avec ce projet, la durée de vie des livres passera de 3 à 6 ans, d’où un  gain indéniable  pour l’état et les parents.

Dans les stratégies et démarches des responsables, on peut citer  la  conception des programmes et la formation pour la réparation des manuels, l’implantation des ateliers et mécanismes de réparation, la dotation des écoles en armoires et le suivi pour que les formés aient de la matière et du travail.

La satisfaction et l’espoir exprimés par l’IEF de Thiès ville Fatoumata Diallo, on peut le dire,  sont des sentiments partagés par tous.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.