dimanche , août 19 2018
Accueil / A la une / CONQUETE DE THIES. Quel gâchis de laisser partir Babacar Pascal Dione !

CONQUETE DE THIES. Quel gâchis de laisser partir Babacar Pascal Dione !

Qui a peur du président du Mouvement politique «Dolil Macky», M. Babacar Pascal Dione, Chef du Centre des services fiscaux et Receveur des Impôts et Domaines de Thiès ? L’homme dont la cérémonie de passation de service se tient ce vendredi 06 juillet, une fête qui va couronner 38 ans de bons et loyaux services au profit de l’administration sénégalaise, dit ne pas comprendre la réaction de ses « détracteurs » qui considèrent que « partir à la retraite » est synonyme de « défaite ». Au contraire, il pense que c’est un « mérite que de partir à la retraite ».

La particularité concernant celui qui vient de boucler une carrière démarrée en 1981 en tant que jeune enseignant ayant exercé cette profession pendant 18 ans, avant de changer de fonction, à mi-parcours, pour devenir inspecteur des Impôts et Domaines, est qu’il est à la fois fonctionnaire et homme politique, dont la « retraite » est perçue par certains, qui se trompent lourdement, comme une « fin de carrière politique ». Bien au contraire, M. Babacar Pascal Dione pense que cette retraite, entre autres avantages, « me permettra d’avoir suffisamment de temps à consacrer à la politique, ce qui n’était pas le cas lorsque j’étais fonctionnel professionnellement, parce avec les serments on est obligé de partager son temps entre l’activité politique fondamentalement, la profession et, un peu, la famille ». Le fait de quitter les Impôts et Domaines lui permet donc, assure-t-il, de « mieux se déployer sur le terrain politique, « parce que j’aurais suffisamment de temps pour faire mieux et vite ce que je faisais avant et avec moins de temps ». L’enjeu, pour lui, c’est la « conséquence politique » qu’il faut tirer de ce départ. De ce fait, indique-t-il, « vraiment mon engagement politique auprès du président de la République va se renforcer parce que justement j’aurais davantage du temps à consacrer à cette politique à son profit ». En tout état de cause, M. Dione garde « l’espoir », pour avoir eu, dit-il, à « échanger au téléphone avec le président de la République, qui m’a proposé un poste », et veut croire que le « reste n’est qu’une question de procédure » et que « ça ne va pas tarder ». Dans tous les cas il reste, dit-il, « disponible pour mon pays, pour la population de Thies ». Le président de « Dolil Macky » affirme que « politiquement », il va continuer, « mieux que par le passé d’ailleurs », à « dérouler mon plan politique. Quand tu fais des résultats, alors que tu n’as pas suffisamment de temps à consacrer à la politique, si le temps s’améliore, il va de soi que si l’engagement est le même, si la détermination est la même, si les moyens sont là, le résultat politique va s’en ressentir, et toutes ces données étant là, il n’y a aucune raison que nous ne boostions pas notre programme politique pour vraiment être davantage plus pressent sur le terrain politique ».

Qui a peur de Babacar Pascal Dione ?

Chaque responsable politique ayant des amis qui lui souhaitent une promotion et des ennemis veulant son échec, le déjà ex-Chef du Centre des services fiscaux et Receveur des Impôts et Domaines de Thiès pense que « ça, c’est le cours normal de la chose politique ». D’où l’inquiétude de ses nombreux militants qui sont dans l’attente d’une nomination qui tarde à se concrétiser, alors que le président de la République a donné les instructions pour que cette attribution de fonction ait lieu. Une lenteur qui a fini d’installer le doute dans la tête de la famille politique M. Dione, qui s’offusquent du fait que « le gâchis, en notre sein, se renforce parce que depuis le départ à la retraite de notre leader, en fin mai, il n’y a encore aucun acte concret pouvant nous rassurer, nous sommes encore dans l’entente et le doute ». Les proches du président du Mouvement «Dolil Macky» soupçonnent des « autorités tapies dans l’ombre, dans l’entourage du président de la République, un lobby qui travaille, actionne certains individus pour écraser Babacar Pascal ». Ce qui les pousse à avertir : « qu’elles comprennent que les gens commencent à comprendre leur jeu ». De nombreux militants de (Dolil Macky) qui disent « comprendre difficilement que le président de la République ait donné des instructions qui tardent à être mises en œuvre ». Ce d’autant que beaucoup d’habitants de la capitale du rail s’attendaient à une « prolongation » au profit du Chef du Centre des services fiscaux et Receveur des Impôts et Domaines de Thiès. Ce eu égard à sa position stratégique dans l’échiquier politique de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar au niveau de cette stratégique qui le fief d’un certain… Idrissa Seck. Encore une fois, ces militants ne comprennent pas que M. Dione n’ait pas pu bénéficier d’une prolongation à l’instar de beaucoup d’autres hauts fonctionnaires du Ministère de Finances qui sont restés en fonction malgré leur départ à la retraite.

Les membres du Mouvement politique «Dolil Macky» qui se sont fixés le pari de permettre au camp du président Macky Sall d’arracher Thiès entre les mains du président du parti  Rewmi, Idrissa Seck, ne manquent pas de revenir sur les qualités de bon manager de leur leader, M. Babacar Pascal Dione, lequel, en étroite collaboration politique avec plusieurs mouvements ayant décidé rallier « Dolil Macky », a toujours sillonné de long en large la ville et le département de Thiès pour faire du porte-à-porte, rencontrer les différents responsables, les citoyennes et citoyens, avec un certain nombre de programmes à dérouler, variant entre campagne de proximité, meetings, conférences, entre autres.

Après une vaste tournée de ratissage dans la commune de Notto Diobass, dans le département de Thiès, où beaucoup d’adhérant ont été convaincus dans plusieurs villages, comme à Gott, Baback, Ndiodioul, Baback-centre, Ngonkhothie, Keur Matouré, Pape Mbaye, Ngolar et Dounguel, entre autres, ce avec l’installation de plusieurs comités de soutien, le Mouvement «Dollil Macky» s’est implanté dans la cité du rail pour s’engager dans la bataille pour la conquête de Thiès. Aussi, il installé près d’une trentaine de comités politiques à Mbour, précisément dans les quartiers Diamaguene, Bèye Deuk, Socé-Est et Socé-Ouest.

C’est avec l’approbation du Président Macky Sall que le receveur des Domaines de Thiès, chef du Centre des services fiscaux, dit prendre l’engagement de « mettre la main à la pâte dans le combat politique jusque là perdu par l’APR au détriment du Rewmi dans la capitale du rail et engranger des voix pour l’APR à Thiès ». Toutefois, il se refuse de « puiser des adhérents parmi ceux des autres leaders de l’APR, puisqu’il s’agira, pour le mouvement Dolil Macky,  d’aller à la conquête de nouveaux militants issus de l’opposition, de la société civile, ainsi que les indécis ». Le défunt Khalife Général des Tidjanes, Serigne Abdoul Aziz Sy « Al Amine » a acheté la première carte de membre.  Et avec ses «nombreuses réalisations sociales au profit des populations de toutes les conditions», le responsable politique dit avoir besoin de militants pour deux choses : «quand je mobilise, qu’on réponde à mon appel et quand il y a élection, qu’on vote pour mon candidat». « Dolil Macky », travaille dans la périphérie de l’Apr et ambitionne de contribuer à une vaste massification de la famille politique du Président Macky Sall, se fixe comme objectif premier de « jouer un rôle fédérateur, de rencontrer les différents responsables et de les pousser à davantage de dialogue et de concertation ».

Cheikh CAMARA

A PROPOS DE seyelatyr

Seyelatyr Fondateur et Administrateur de Thiesinfo Tel 775312579 EMAIL: redaction@thiesinfo.com Thiesinfo Thiestv

Voir aussi

Les croustillantes anecdotes de Iran Ndao sur Macky Sall et Marième Faye Sall

Partagez sur Whatshapp En cette veille de Tabaski, au moment où la plupart des hommes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…