mardi , septembre 25 2018
Accueil / A la une / LES POPULATIONS DE GRAND STANDING CONTRE LA CONSTRUCTION D’ UNE ESSENCERIE A L’ENTREE DE LA VILLE DE THIES: 2500 m2 seraient en cours de cession à un promoteur

LES POPULATIONS DE GRAND STANDING CONTRE LA CONSTRUCTION D’ UNE ESSENCERIE A L’ENTREE DE LA VILLE DE THIES: 2500 m2 seraient en cours de cession à un promoteur

[template id=”821″]

 

A Grand standing, portail de la ville, c’est le branle –bas de combat . Les populations s’insurgent contre un projet de cession de la bande de terre en devanture des lieux d’habitation à une société d’hydrocarbures de la place. Avec la mise en place d’un front du refus,  le comité entend défendre  ses  intérêts qu’ils disent vitaux jusqu’ au bout  …

Un notable qui a souhaité garder l’anonymat explique les préambules : « je suis installé sur le site depuis 2004. Dans un premier temps nos parcelles se situaient à l’emplacement actuel de la route nationale et nos parcelles avaient été reculées de 40 mètres au-delà de la route secondaire pour la mise en œuvre d’un projet d’assainissement. Ensuite, l’ancien maire de Thiès, Idrissa Seck voulait ériger un projet de bois de ville dans le cadre de la fête d’indépendance de 2004 mais l’entreprise fut abandonné faute de financement» et notre interlocuteur de rajouter qu’un responsable municipale lui avait dit qu’un projet turc allait construire à cet endroit, un centre d’accueil pour les hautes personnalités venues pour la circonstance de « Thiès 44 ».
05 stations déjà sur le périmètre…
Entre l’entrée de la ville au lycée Malick Sy on note une pléthore de stations, déjà sur ce site qui est le poumon du quartier, les populations notent des impairs auquel vient s’ajouter ce projet de station qu’elles ne veulent pas voir : les carcasses de gros porteurs abandonnés, la crainte d’éventuelles radiations de l’antenne d’une société de téléphonie mobile ou encore les fils de basse tension de 3000wolt qui surplombe le site. Un cocktail explosif en perspective…
Amélioration du cadre de vie, viabilisation de l’espace…
Certains riverains s’étonnent que les autorités puissent lâcher la proie pour l’ombre : une meilleure image de la ville contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Les populations souhaitent une viabilisation de cet espace vital qui doit servir à l’amélioration de leur cadre de vie et la génération d’emplois pour la jeunesse avec : la mise en place d’un parcours sportif, des pavés, des terrains multifonctionnels, une bibliothèque, des aires de jeux et de promenade pouvant être éclairés à l’énergie renouvelable, un centre commercial…
Respect de l’aménagement territorial….
IL est vrai que la nouvelle configuration de la ville de Thiès avec la plateforme de Diamniadio, aiguise les appétits ; on note la forte présence des banques et de gros investissements à Pout et dans les environs.

A côté des populations en détresse, veille l’observatoire pour la démocratie et la bonne gouvernance, le mouvement « Y’en marre » qui, par la voix de son coordonnateur Saliou Ndiaye,dénonce d’abord l’aspect négatif du projet  sur les riverains qui risquent de ne plus avoir une vue directe sur la route et à courir des risques avec autant de stations équidistants.

Cependant, il dit ne pas être pas être « contre l’implantation la station de service mais plutôt de son emplacement » Il interpelle les élus au « respect du plan d’aménagement territorial et à rester vigilants ». Les premiers riverains en première ligne risquent de voir leur commerce péricliter ou reléguer injustement.

A ce titre, les populations déjà en ordre de bataille, interpellent au premier chef  les autorités administratives et municipales censées donner leur avis pour la sauvegarde de l’intérêt général…

                                                                                                                         Saliou Ndaw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…