jeudi , octobre 18 2018
Accueil / Article à la une / Course d’ânes à Thiès : Déplacé à Ndiaw Macodou, le Mbamodrome de Sanokho reste toujours populaire

Course d’ânes à Thiès : Déplacé à Ndiaw Macodou, le Mbamodrome de Sanokho reste toujours populaire

 L’espace était devenu trop petit pour un événement qui gagnait d’année en année en popularité. Le Gouverneur de Thiès, le Préfet, le maire de la ville de Thiès, les maires des 3 communes, la délégation de Ndèye Tické Ndiaye Diop, le représentant d’Intercontinental négoce, celui de Thiès Distribution, Serigne Ass Seck, d’autres personnalités et les populations venues des quatre coins de la région de Thiès ont assisté au mbamodrome qui reste populaire. Babacar Pascal Dione, coordonnateur du mouvement « Dolil Macky » était le parrain de cette édition. Vingt cinq ânes ont disputé la 4è course gagnée par l’âne dénommé « Ndèye Fatou Nguirane » de Randoulène. Une course dont le départ a été donné par le maire Talla Sylla.
  Au chapitre des réactions, M. Dièye, directeur de l’hippodrome Ndiaw Macodou, s’est dit « content et fier. Je souhaite apporter des améliorations dans l’organisation pour attirer plus de monde ». Babacar Ndao, coordonnateur de l’organisation, a rendu grâce à Dieu et remercié l’équipe de Thièsinfo dirigée par Seyelatyr qui a retransmis cette édition en direct, les autres confrères et tous ceux qui ont soutenu l’organisation. « L’essentiel, c’était de faire plaisir aux enfants », a-t-il dit. Mme Marame Kassé, porte-parole de la délégation envoyée par Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop, a relevé que « Sanokho a valorisé l’âne en montrant qu’il ne sert pas seulement au transport ». Pour Mme Ndao, l’épouse de Babacar Ndao, « le mbamodrome enlève le stress ». Le jocker de l’âne « Eumeu Sène » a remporté une coupe et remercie Sanokho et la presse.
Côté ambiance, il y en avait à gogo, dans les tribunes comme sur la main courante. Le comportement de certains ânes soit au départ soit juste avant l’arrivée soit au beau milieu de la course a arraché aux spectateurs un rire généralisé qui a agrémenté l’édition 2018 du mbamodrome. L’ambiance était aussi assurée par l’artiste-comédie Cheikh Seck et les communicateurs traditionnels qui ont chanté un hymne de l’âne plein de sens sous forme de Mbabor. Ibrahima Ngom dit Sanokho, initiateur du mbamodrome, a remercié les autorités qui ont fait le déplacement pour rehausser de leur présence cet événement, le service d’ordre, la Croix rouge, les Sapeurs pompiers, les éclaireurs et la presse. Il a dit merci aussi à Seyelatyr et à la presse en général. Il a salué les responsables politiques qui étaient « assis côte à côte dans une bonne ambiance ». C’est pourquoi il a invité les populations « à voter dans le calme lors de l’élection présidentielle et à éviter la violence. Les élections passent mais les Sénégalais seront toujours là ». Il a rappelé qu’à la veille de la course, il a organisé une consultation médicale gratuite pour les ânes et les chevaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…