mardi , septembre 25 2018
Accueil / A la une / Crise à l’Afp: Guinguinéo, Pikine, Thiès se rangent derrière Niasse

Crise à l’Afp: Guinguinéo, Pikine, Thiès se rangent derrière Niasse

[template id=”821″]

L’Alliance des forces de progrès (Afp) est dans la tourmente. Des jeunes fidèles au secrétaire général, Moustapha Niasse tentent de reprendre du poil de la bête après les échauffourées et les insultes de vendredi dernier.

Au Guinguinéo,  les jeunes condamnent ce qui s’est passé à Dakar et se rangent derrière leur leader. « Nous condamnons ces huées. Cela n’est pas tolérable pour des jeunes qui aspirent à gérer ce pays, martèle leur porte-parole, Babacar Dieng sur Sud fm.

Les jeunes progressistes des 12 communes du département de Pikine exigent aussi l’exclusion du responsable des jeunes, Babacar Fall et Malick Gueye impliqués dans les incidents de vendredi dernier.

« Babacar et Malick Gueye ne respectent pas les instances du parti. Nous leur demandons de quitter le parti. Nous demandons au bureau politique de prendre une décision pour les exclure du parti », a souligné Babacar Dia, leur porte-parole et coordonnateur des jeunes à Keur Massar.

A Thiès également, les de Niasse ont condamné ces actes de violences. La jeunesse communale a décidé de se ranger derrière Moustapha Niasse. Marième Tounkara, responsable communale à Thiès, dit « s’offusquer des événements qui se sont passés à Dakar. Nous affirmons notre solidarité à notre leader national, Moustapha Niasse ».

 

 

source senego

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…