Dangote Finance la formation des femmes de Pout

En présence de Monsieur Momar Abdoulaye Fall, délégué du quartier HLM Tamba de la commune de Pout (département de Thiès),  la cérémonie de remise d’attestations de fin de formation aux femmes de la zone dans les métiers de transformation des produits locaux s’est effectuée dans une ambiance très cordiale. 

Ayant déboursé une enveloppe de 153 millions de francs CFA qu’elle a distribué aux quatre communes de sa zone d’exploitation dans le cadre de la RSE (responsabilité sociétale d’entreprise), Dangotè a doté d’importantes infrastructures les communes de Pout, Keur Moussa, Mont Rolland, Diass et poursuit ses actions.

Dans ses interventions, les secteurs ciblés sont les suivants : la santé, l’éducation, les infrastructures routières, la religion et les formations des groupements féminins.

C’est ainsi qu’une  formation de quinze jours en transformation de produits locaux a été offerte par Dangotè, en privilégiant les produits que sont : les céréales locales, les fruits et légumes.

 Cinquante femmes ont reçu cette formation. Pour La  transformatrice Maty Diagne, l’importance de ce geste est à saluer  car il traduit la volonté de Dangotè de contribuer à la prospérité des populations. Quant à Mme le Maire Madjiguene Derviche, elle a mis  l’accent sur les apports de la société qui a beaucoup investi dans le bien être et l’amélioration des conditions de vie des populations de la localité, en les situant dans leur contexte : « nous avons toutes les ressources pour notre développement, mais les moyens financiers et techniques font défaut. Ma collectivité locale n’a pas assez de ressources pour financer les femmes, mais le Maire Mouhamadou Moustapha Sarr, n’a jamais  lésiné sur les moyens disponibles pour accompagner les femmes de développement de Pout ».

Cette zone étant  connue pour ces ventes de produits locaux,  à savoir  les céréales, fruits et légumes, elle souhaite pour l’avenir aux femmes de Pout leur   « propre unité de transformation pour qu’elles puissent mieux  contribuer au développement économique de notre pays ».

Initiative approuvée par  Mme Astou Mbaye, responsable de l’usine Dangotè Cement qui, satisfaite, a promis de les  accompagner  dans ce sens avec déjà une enveloppe de trois millions pour financer la formation pour un nouveau label” Sen Saveur de Pout”. Elle  a aussi remercié l’ensemble des autorités étatiques et municipales qui facilitent  le travail de l’entreprise. 



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.