samedi , septembre 22 2018
Accueil / A la une / DEBAT AUTOUR DE LA CANDIDATURE DE L’AFP EN 2017.

DEBAT AUTOUR DE LA CANDIDATURE DE L’AFP EN 2017.

[template id=”821″]

Des jeunes de l’Apr pour l’exclusion de Mbaye Dione de Bokk Yaakar à Thiès.

Le débat autour de la candidature de l’Alliance des Forces de Progrès (Afp) à la prochaine présidentielle de 2017, exacerbé par le récente sortie de Mbaye Dione, continue de faire rage. Des jeunes “apéristes” de Thiès n’ont pas du tout apprécié la position du Maire de Ngoundiane et l’ont dénoncée sans détour en demandant son exclusion pure et simple de toutes les instances départementales de la coalition Benno Bokk Yaakaar de Thiès.

La dernière sortie de Mbaye Dione Maire de Ngoundiane sur la nécessité pour l’Alliance des forces de progrès(Afp) de Moustapha Niasse de présenter un candidat à la présidentielle de 2017 continue de faire débat dans les chapelles politiques. Au sein des “apristes ” de Thiès, cette tournure est très mal appréciée par certains jeunes de l’Alliance pour la République (Apr), surtout lorsque le Maire de Ngoundiane parle de trahison des progressistes par le parti présidentiel. Meissa Diouf, Coordonnateur départemental des jeunes de l’Apr et 2e secrétaire élu au conseil départemental  de Thiès, va plus loin en demandant l’exclusion de Mbaye Dione de la coalition Benno Bokk Yaakar. Il affirme : ” c’est avec étonnant que nous avons appris via la presse les déclarations du maire de Ngoundiane parlant de trahison de Apr vis-à-vis de l’Afp et du non-respect des engagement du président concernant le mandat du président de l’Assemblée nationale”. Meissa Diouf déclare que cette déclaration est surprenante d’autant plus que si aujourd’hui Mbaye Dione est devenue maire Ngoundiane, il le doit au Président de l’Apr Macky Sall ” qui lui a apporté les moyens financiers et logistique nécessaires durant toute la campagne électorale, au détriment de ses propres militants qui aujourd’hui ont raison sur le parti qui les avait délaissés au profit de Mbaye Dione “. Pour le rappel, lors des investitures pour les locales de 2014, un schéma assez inédits s’était produit à Ngoundiane, car l’Apr avait claqué la porte de la coalition Benno Bokk Yaakar, la laissant à l’Afp et au Parti Socialiste (Ps), pour aller avec le Parti Démocratique Sénégalais (Pds), le Rewmi et une partie du Ps. A en croire Meissa Diouf, c’est sentant le coup venir, que les responsables de l’Apr avaient systématiquement refusé tout compagnonnage avec Mbaye Dione. Aujourd’hui, dit-il, l’histoire leur donne raison. Il impute la responsabilité aux responsables départementaux de l’Apr de Thiès qui, dit-il, se sont gourés avec une mauvaise lectures de la situation politique d’alors et ” en soutenant aveuglement un homme au détriment des responsables locaux du parti et avec les moyens du parti, et cet homme en retour ne trouve rien de mieux à faire que de jeter l’opprobre sur l’Apr”. De l’avis de Meissa Diouf, s’il y a quelqu’un qui tient ses promesses, c’est bien le chef de l’Etat Macky Sall. Le Coordonnateur départemental des jeunes républicains et coordonnateur de l’Apr dans la commune de Ndiéyéne Sirakh conclut : ” par conséquent, nous demandons l’exclusion pure et simple de Mbaye Dione de toutes les instances départementales de la coalition Benno Bokk Yaakar de Thiès”

source: l’AS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…