Dégradation de l’environnement : Le mouvement citoyen Kepaaru Askan wi sensibilise les étudiants de Thiès sur leurs responsabilités

Selon Pape Eugène Barbier, président national du mouvement citoyen Kepaaru Askanwi, la coupe abusive de bois, l’érosion côtière, les usines minières installées à Thiès, la spéculation foncière sur la grande côte sont autant de menaces réelles pour l’environnement. En partenariat avec Jean Pierre Frissé, responsable de l’organisation française Terre, mer en marche, M. Barbier a voulu, à travers cet atelier, inviter les étudiants à se tenir debout pour défendre l’environnement et échanger sur leurs responsabilités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.